Les gens, je recherche un psychologue ou un psychiatre qui a bossé sur les processus émotionnels de l'électeur et du militant et qui pourrait en parler. Est-ce que vous en connaissez ? C'est assez urgent. Merci.

Marine Le Pen peut-elle gagner le 7 mai ? Nous sommes de plus en plus nombreux à le craindre. Mais il va falloir pour cela qu'Emmanuel Macron change de tactique car, qu'on le déplore ou non, l'appel au sursaut moral contre le FN ne marche plus. J'ai essayé de l'expliquer ici. lavie.fr/blog/mahaut-herrmann/

Les engueulades politiques des repas de familles, quand on est gamin, c'est bien marrant : on compte les points sans oser ouvrir la bouche. Quand on est adulte, d'un coup, ça perd de son charme. Surtout un jour d'élection présidentielle. Que de poncifs, Seigneur !

J'avais commencé à écrire un billet de blog hier sur l'écologie et la miséricorde. Il était en repos en attendant Quinze minutes pour convaincre. Et il y a eu l'attaque des Champs-Élysées. J'ai hésité à poursuivre ce billet. Je l'ai modifié. Je vous le livre.

[Billet] Miséricorde pour les hommes, miséricorde pour la terre lavie.fr/blog/mahaut-herrmann/

Dimanche, pour les catholiques, c'est le dimanche de la miséricorde divine. Nous allons en avoir bien besoin. Seigneur, prends pitié de nous tous, du pays, des électeurs, des candidats, pour que nous visions le bien commun et ne transformions pas la France en un merdier immonde.

On ne peut pas revenir en arrière de quarante-cinq minutes, quand l'événement le plus stressant de la soirée était le match retour de l'OL à Istanbul ? Non, on ne peut vraiment pas ? :(

Programme quand j'aurai fini mon taff actuel (qui a beaucoup de retard) : écrire un bon gros billet « amis cathos, la lutte des classes existe toujours et ce ne sont pas les partis de gauche radicale qui l'entretiennent ». Ça me vaudra encore des amis, mais au point où j'en suis.

Sans parler de l'euthanasie et du programme bioéthique de JLM. J'ai mené une enquête sur la gauche et l'euthanasie pour le dernier numéro de Limite, et le constat est le suivant : c'est un dilemme terrible pour pas mal d'électeurs de gauche.

Le dilemme des cathos qui aimeraient voter Mélenchon parce que son programme économique et social est à leurs yeux le plus en phase avec la doctrine sociale de l'Église mais qui sont conscients de tout ce que son programme a d'anti-clérical, ce dilemme-là est suffisamment terrible pour ne pas en rajouter.

Quand tout le discours politique catho est axé sur « soyons pro-vie, pro-famille, anti-IVG, ayons un discours bioéthique sérieux » et qu'on laisse de côté le social, il ne faut pas s'étonner que le catho social soit attiré par un candidat qui ne porte pas les catholiques dans son cœur. La droite catholique est en partie responsable de cette situation.

L'un des discours anti-mélenchonistes qui m'énerve le plus est « reste chez toi dimanche ». Cette idée que le français tenté par Mélenchon est forcément con, abruti, stupide, inconscient, commence à me courir sur le haricot. Et le complexe de supériorité de la droite catho bourgeoise qui ne comprend pas comment un catho peut réfléchir à voter JLM en étant conscient de tout ce qui ne va pas dans son programme, me gave encore plus.

À trois jours du scrutin, je viens de passer une demi-heure à expliquer au téléphone à mon père que quand on envoie un lien vers un article à quelqu'un sans le précéder d'une introduction, ça signifie, dans l'usage commun, qu'il est d'accord avec ce texte et qu'il approuve la thèse de l'auteur. Le texte en question était « Pourquoi Macron ? », de Croissandeau.

Mon père m'envoie un argumentaire pro-Macron signé Matthieu Croissandeau, le patron de l'Obs. Argument anti-Mélenchon : « il n'aime pas les journalistes ». Le Matthieu Croissandeau qui a viré Aude Lancelin de l'Obs parce que ses idées politiques ne lui revenaient pas, alors qu'elle faisait son boulot, doit être un homonyme.

Twitter devenant de plus en plus insupportable, je vais tenter de me faire une place ici mais Mastodon me déroute toujours pas mal.

Règle n°1 du Triduum Pascal : toujours vérifier les horaires. Les paroisses ont leurs habitudes, mais un changement n'est jamais à exclure. La preuve cette année chez nous.

Le jour où un candidat anti-productiviste et réellement écologiste, qui se préoccupe donc de l'impact anthropique sur la nature et ses fonctionnalités (sur les écosystèmes, en gros), arrêtera de taper sur les croyants et la religion, il pourra compter sur les voix de croyants engagés qui hésitent actuellement à voter pour lui.

Je ne suis donc toujours certaine de mon vote de dimanche prochain, et ça me désole.

C'est pour moi le problème n°1 à chaque élection : les candidats ou militants dont je partage le plus les vues regardent souvent de travers ce qui est le centre de ma vie, ma foi et mon appartenance à l'Église catholique. Et ceux qui se font les porte-paroles de la « communauté catholique » défendent des programmes qui me hérissent.

Onze jours avant le 1er tour, c'est le retour d'une interrogation régulière. Pourquoi ceux qui défendent le programme économique et social le plus compatible avec la doctrine sociale de l'Église sont-ils aussi souvent ceux qui conçoivent le moins qu'un groupe religieux ou une assemblée de croyants puisse travailler pour le bien commun et pas pour son intérêt personnel ?

En attendant la messe des Rameaux, je joue à un jeu débile sur FB. Notification : « X, Y et Z vous ont donné des vies ».
Ayant en tête l'évangile de la Passion, j'ai d'abord lu « X, Y et Z ont donné leur vie ».

Show more
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!