Casilli is a user on mamot.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.
D632f479d4cb0ac0

Casilli @casilli

"I troll, therefore I am" : sur Framablog, une interview-fleuve avec @MaliciaRogue à propos de son nouvel ouvrage "La face cachée d'internet" (Larousse) framablog.org/2017/06/20/la-fa
mamot.fr/media/GJ0kqINFFUVLYy6

BREAKING ⚠️
A cause d'un retard TGV important (5 heures…), la seànce du seminaire d'aujourd'hui est annulée. AARGH. Nous nous excusons pour ce désagrément auprès de tou.te.s nos participant.e.s. La séance du prof. Juan Carlos De Martin sera reprogrammée pour l'année prochaine.

Le dernier séminaire de l’année c’est aujourd’hui 17h ! "Une Déclaration des Droits d’internet ?" avec notre invité, Juan Carlos De Martin, fondateur du Nexa Center du Polytechnique de Turin
casilli.fr/2017/06/04/seminair
Si vous comptez vous joindre à nous, n'oubliez pas de vous inscrire par ici : casilli.fr/contact/

Qui est Juan Carlos De Martin, l'artisan de la "Déclaration des droits et des libertés à l'âge numérique" signée en 2015 par les parlements italiens et français, et pourquoi une approche des libertés d'Internet par les droits humains est plus que jamais importante ? On en parle lundi 19 juin à 17h à l'EHESS lors de mon séminaire 'Étudier les cultures du numérique'. casilli.fr/2017/06/04/seminair

As a general rule, never entrust image-to-image conditional adversarial networks with your official portrait.
mamot.fr/media/nGUISm37XIN1Jsh
mamot.fr/media/NUUG3EI_txTx-CN

@libellule holà ça commence bien… oui c'est bien à 12h20 ;€

Futur En Seine : si vous êtes à Paris aujourd'hui samedi 10 juin, je parlerai intelligence artificielle et digital labor avec Marie Lechner (Libé) et Elisa Braün (Figaro),
11h20, Hall de la Villette futur-en-seine.paris/programme

Theresa May veut réglementer de manière étroite les fabricants de couteaux, accusés d'avoir facilité l'attentat de London Bridge.

Nan, je déconne.
Elle veut censurer Internet.

independent.co.uk/news/uk/poli

Enquête originale du site MacGeneration sur l'ingrédient secret des cartes de votre iPhone : des micro-tâcherons recrutés sur la plateforme TryRating (0,54€/tâche). igen.fr/ios/2017/06/apple-plan

Jusque là on sait que :
– Amazon gère ses micro-tâches via MTurk
– Microsoft gère ses micro-tâches via UHRS
– Alphabet/Google gère ses micro-tâches via EWOQ
– IBM gère ses micro-tâches via MightyAI
– Apple gère ses micro-tâches via TryRating

Il manque FB…

J'étais l'invité d'Arthur de Grave & Eric Baille pour le 1er épisode de l'émission Turfu Express, où il a été question de digital labor et digital détox, de producteurs de fake news et de maires macédoniens qui veulent les embaucher, de macronleaks et de dessins animés avec des "italiens à boucles d'oreilles"… bref, le turfu quoi 😶 youtube.com/watch?v=i9muRF99xo

"If we don’t work together, I see a future where union membership dwindles as full- time positions are replaced by A.I. and crowds of underpaid labourers. It is as vital to unions that they begin to include freelancers in their ranks as it is for workers to leverage the abilities and resources of those unions. This is a beautiful partnership that can bring about great change, but only if we get together as soon as possible."

"A strong union can help us in our fight for a fairer workplace, but traditionally unionising invisible online workers is difficult. Amazon doesn’t reveal how many workers are active on the platform (…). Even if a group were formed and were able to organise, it is exceptionally difficult to use strikes or work disruptions as you never know which workers are actually participating. Collective bargaining for freelancers is also problematic as legislation deems it illegal cabal-like activity."

À lire dans Transfer, Kristy Milland à propos d'Amazon MTurk, le mythe de la flexibilité, les syndicats, l'IA — et où se situe l'"esclavage" sur les plateformes de digital labor.

"Flexibility on the platform is only afforded to those who don’t need the money, leaving (…) those with a disability, no access to jobs locally, a criminal record, or otherwise unable to work outside the home – chained to their computer."
journals.sagepub.com/doi/abs/1

Votre email, votre visage numérisé, votre signature, vos empreintes digitales—dans le même fichier biométrique. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? businessinsider.fr/fichier-tes Un fichier unique rassemble désormais les données biométriques de 60M de Français

I just published: A Semantic Desublimation of Donald Trump’s Handshake (To be read at full speed, with frequent sniffings and a thick Žižek accent) casilli.fr/2017/05/25/a-semant

[CfP] Special Issue of The Sociological Review on “Work and Labour in Platform Capitalism” (deadline for abstracts: May 29, 2017). Edited by Marie-Anne Dujarier (Paris Diderot University) & Jamie Woodcock (LSE), in collaboration with ENDL (European Network on Digital Labour). ses.telecom-paristech.fr/cfp-s

Etudiant.e en M1/M2 (en SHS, écogé, mais aussi informatique), ça te dirait un stage CNRS (rémunéré) avec Paola Tubaro et moi-même pour un projet sur bouffe, réseaux et plateformes numériques ?
Date limite pour candidater : 6 juin 2017.
La fiche complète du poste est par ici :
mycore.core-cloud.net/public.p

Remember when last year Google grabbed 1.6 million UK patients NHS health data to train its AI DeepMind? There is worse: turns out IBM grabbed 61 million Italian citizens' health data to train its AI Watson mind-spa.it/2017/04/24/the-mot (There's an ongoing investigation by the Privacy Authority. But other regulatory bodies should step in.)