Calimaq is a user on mamot.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.

@gibus @Calimaq ah tu l'as lu donc. J'allais te le poster ;)

@Calimaq très intéressant... (je terminerai la lecture plus tard cependant, c'est long et dense ; ) )

@Calimaq Nayant lu que l'intro du bouquin, la phrase : "Toutes les raisons sont réunies [de faire une révolution], mais ce ne sont pas les raisons qui font les révolutions, ce sont les corps. Et les corps sont devant les écrans.", m'a parut être uniquement être une belle métaphore (genre "les corps sont assis dans les stades de foot"). Mais c'est vrai que ça combote salement avec le reste...
Merci pour cet article :)

@Nomys_Tempar @Calimaq Oui l'article semble intéressant et bien documenté. Je me suis arrêté pour l'instant au passage sur "Destituer le monde ?" qui me semble faire l'amalgame entre ce que le Comité Invisible entend par "institutions" et les "arrangements institutionnels" d'Elinor Oström, car cela demande une lecture plus précise et je manque de temps...

Ayant lu Maintenant, je partage la sensation de @Calimaq sur le travers dans lequel tombe le CI re: l'entre-déchirement des cercles militants.

@Calimaq Woaw, la grosse claque. 😮 Je n'avais que survolé S.I.Lex tout comme les écrits du mais la rigueur et la solidité du billet sont implacables.👍
Un très grand merci pour cette production 🙏
(Pour ma curiosité, ca s'écrit en combien de temps, un texte aussi bien sourcé et recoupé ?)

@jaxom_kaplan Merci pour la lecture ! Il m'a fallu plusieurs mois de lectures et de prises de notes avant de pouvoir commencer à écrire et le texte en lui-même m'a pris deux grosses nuits blanches...

@calimaq @jaxomkaplan c'est un super travail non seulement pour la formulation de la critique qu'il donne mais aussi tout simplement pour toutes les références à d'autres œuvres, l'explication et la mise en relation de concepts les uns avec les autres ! Merci beaucoup !

@Calimaq ce qui est drôle au final, c'est la manière dont le Comité s'auto-institutionalise dans sa posture romantique post-situationiste, et oublie que les institutions sont des processus neuronaux basiques, comme les ritournelles deleuziennes qui nous rassurent, nous portent sur un rythme constant... et comme les ritournelles, elles peuvent nous agacer et avoir besoin de chaos et de créativité aussi...
moi je dis : il faut composer avec :)

« Dire que par définition, l’économie constitue un rapport au monde condamnable qu’il faudrait fuir n’est en définitive qu’une image renversée de cette construction idéologique libérale à laquelle ils se soumettent, et absolument pas une manière d’en « sortir ».

Très juste ! Merci @Calimaq pour cet article. Des fois on est content que des gens aillent à la FNAC :)

@Calimaq
Un énorme merci pour ce billet. Très content de t'y voir construire un argumentaire précis autour des enjeux de pouvoirs régulièrement glissés sous le tapis par ces courants de pensées. Y aurait beaucoup à discuter sur le « mysticisme » que tu relèves ça et là.