Show newer

"La définition de Jean Castex n’est donc rien d’autre qu’un de ces tours de passe-passe historique et idéologique dont le macronisme a le secret pour dissimuler sa réalité."

Show thread

"Le gaullisme, qu’il soit affublé ou non de l’adjectif social, n’est donc rien d’autre qu’un vide destiné à cacher une autre réalité : celle d’un régime autoritaire attaché à une tâche de soumission de la société française au néolibéralisme."

Show thread

"Proclamer sa passion gaullienne, c’est donc d’abord vouloir l’ordre. Et c’est bien cela que voulait dire Jean Castex qui a précisé que ses « valeurs » étaient la « responsabilité, la laïcité et l’autorité »."

Show thread

"Comme la pensée économique de De Gaulle, déjà peu développée à l’époque, est désormais une coquille vide, il ne reste du gaullisme que son autoritarisme."

Show thread

"Le « gaullisme social » est donc avant tout une illusion. Non seulement il n’a jamais existé, mais la politique économique gaullienne n’a aucun sens dans le contexte actuel."

Show thread

"Finalement, il en va du gaullisme comme de la social-démocratie, on entretient l’anachronisme pour faire passer des vessies pour des lanternes et faire rêver sur des systèmes révolus tout en menant un agenda de destruction de ce qui reste de ces systèmes."

Show thread

"Cela peut surprendre aujourd’hui, mais dans le contexte de l’époque, la France se distingue par une politique très marquée de libéralisation et d’orthodoxie financière. La conception d’un gaullisme social par essence est le fruit d’une illusion d’optique."

Show thread

"La politique engagée à partir de la fin des années 1970 et qui consiste à utiliser ces cotisations comme variable d’ajustement du coût du travail trouve son origine dans la décision gaullienne de 1967."

Show thread

"Désormais, patronat et syndicats sont à égalité dans cette gestion, ce qui modifie en profondeur la réalité de cette institution : les cotisations deviennent alors un élément du coût du travail, une « charge »."

Show thread

"Le gaullisme a même eu tendance à un certain retour en arrière. En 1967, c’est bien le pouvoir gaulliste qui met fin à la gestion ouvrière de la Sécurité sociale pour imposer la gestion paritaire comme compensation de la généralisation de l’assurance-chômage."

Show thread

"La Sécurité sociale ne peut pas être qualifiée en elle-même de mesure « gaulliste » : elle est le fruit d’un compromis entre la gauche socialiste et communiste, les démocrates-chrétiens et les gaullistes."

Show thread

"Toutes les vertus sociales que l’on prête au gaullisme trouvent plutôt leur origine dans l’immédiat après-guerre ou la IVe République."

Show thread

Je passe mon temps sur des chans de boulets en ce moment (ie : une communauté d'infosec). La dernière de ce soir : le mec sort "L'armée à une déontologie et une culture très forte de la non-ingérence dans les affaires politiques, ce qui nous évite des drames comme le soulèvement de l'armée en Égypte, en Algérie".
Oui enfin à part le coup d'état de 1958, et celui de 61. On est sous la cinquième république parce que des militaires voulaient pas de l'indépendance de l'Algérie quoi.

Les leçons de morale à la noix sur la dépression et la santé mentale en général, en mode "il suffit de ...", sans connaître un centième du quart de la situation, je vous invite cordialement à les garder pour vous. Merci.

Evidemment, ce message ne s'adresse pas aux personnes bienveillantes avec qui j'ai déjà eu l'occasion d'échanger ici, mais à ceux qui se permettent d'intervenir avec un avis définitif sans rien connaître de l'historique.

J'ai l'impression d'avoir pris le rythme depuis ma reprise du travail. J'arrive à bien bosser le matin, sans trop stresser, et à me détendre l'après-midi, alors que c'était difficile au début. Pourvu que ça dure ... au moins jusqu'à mes vacances, dans 2 semaines et demi !

'Dans la métropole de Lyon, la vague écolo n’a pas franchi le périph’" : intéressant, au-delà même du constat.

mediapart.fr/journal/france/08

Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!