Je n'ai pas terminé de livre depuis vendredi dernier donc mon sera ma lecture en cours :

Il s'agit de "L'Europe au 19e siècle : des nations aux nationalismes (1815-1914)" des historiens Jean-Claude Caron et Michel Vernus.

J'en ai lu une grosse moitié et c'est un passionnant panorama dans le temps (celui du XIXe siècle) et dans l'espace (européen en l'occurence) avec une focale particulièrement sur la question des nations, des nationalités et des nationalismes.

Bonne ambiance dans l’armée ex-napoléonienne en 1814 lorsque Louis XVIII revient en France :

« Des soldats murmurent entre leurs dents `de Rome´ lorsque l’on leur fait crier ˋVive le Roi !’ »

– La révolution inachevée (1815-1870), Sylvie Aprile

Triste extrait de l’éditorial d’un journal tchèque après les accords de Munich, cité par Michaël Foessel dans « Récidive 1938 » :

« Nous voulions chanter avec les anges. Maintenant nous devons chasser avec les loups [...]. Nous avons été abandonnés. Le monde est gouverné par la force et non par le droit. Nous n’avons plus rien d’autre à faire que de nous mettre à côté de l’Allemagne. »

Ce matin, j'ai commencé à lire "Récidive. 1938" de Michaël Floessel. Pour l'instant, j'aime beaucoup !

‪Joseph Goebbels est là,‬
‪Crachez sur son nom,‬
‪Et parle de « purification ».‬
‪Il a peur que la culture décadente soit contagieuse,‬
‪Il a raison sur ce point : rien n’est plus contagieux que les livres.‬

‪— Laurent Gaudé, « Nous, l’Europe. Le banquet des peuples »‬

La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.