j'attaque les "Grundrisse" de Marx. Plus que 845 pages et je ferai un avis/résumé dans un prochain L'introduction du traducteur, J-P Lefebvre est remarquable : il détaille chaque mot-clef utilisé par Marx (en allemand) et leur signification détaillée en français, dans le contexte de l'époque. Dès les premières pages, on voit le travail titanesque qu'il a fallut pour relier les différentes notes, courriers, ébauches d'articles laissé par Marx entre 1857 et 1858.

La zone du Dehors - A. Damasio. C'est une fiction, une dystopie, une réflexion politique condensée en 650 pages. J'ai beaucoup aimé la structure narrative : on passe des pensées d'un personnage à un autre, on lit les visions, les réflexions de chacun. On a la vision extérieure et le ressenti véritable, ce montage est très réussi. J'ai beaucoup aimé cette histoire, la Volte, cette prise de conscience d'un monde qui est devenu mauvais, et cette question : comment changer ça ?

Lire à la pause café.

Marx Engels "l'idéologie allemande", sur livre je recommande l'émission hors-serie.net/Dans-le-Texte/2 Paul Guillibert et Judith Bernard parlent de ce livre en détail. La pensée de Marx évolue au fil de ses oeuvres, dans ce texte très polémique, il aborde la production face à la nature, les ressources limitées sur la planète, cassant l'image productiviste du marxisme (et s'attaquant à la pensée de Hegel).

Vendredi Lecture 

Pour parler de ce livre je vais parler un peu de moi. Après 2 années très pénibles, je n'étais que colère, colère qui se transformait peu à peu en violence. Je comprenais ce qui ne fonctionnait pas : l'État bourgeois, le capitalisme en roue libre, pas de perspectives. Et puis je commence la lecture de ce livre de Lordon, et le temps s'arrête. Enfin des perspectives heureuses, un horizon possible, un changement complet de société. Et du concret ! Que du bonheur.

Je suis en train de finir le livre "Figures du communisme" de Lordon, et il en parle dans cette émission : la-bas.org/la-bas-magazine/ent Prochainement dans

Je viens de terminer "En travail - Conversations sur le communisme" de et avec Bernard Friot et Frédéric Lordon (éditions La Dispute)

Je n'ai qu'une chose à dire : lisez-le

Show thread

comme je m'en doutais, je n'ai pas terminé "En travail, Conversations sur le communisme" de Bernard et Frédéric . J'arrive seulement à la deuxième partie mais la première partie est si intéressante que je ne peux que vous conseiller la lecture de ce livre !

Vendredi lecture 

Je viens de recevoir ces deux livres, compte rendu dans un prochain

J'ai terminé l'Odyssée d'Homère (L'Iliade).
Le plus intéressant est l'histoire de cette oeuvre. On ne peut certifier encore aujourd'hui si la guerre de Troie a bien eu lieu, on peut penser qu'elle à eu lieu 500 ans avant la naissance d'Homère (qui est né il y a environ 2600 ans). L’Odyssée c'est 12 000 vers (!!) que les aèdes (les conteurs de l'époque) apprenait par cœur (!!) ... Pas d'imprimerie à l'époque. (1/3)

J'ai beaucoup aimé l'entretien d'Edwy Plenel sur hors-serie.net :
hors-serie.net/Aux-Sources/202

Analyses très justes, son livre ouvre des possibilités, des perspectives optimistes. Peut-être un prochain

J'ai terminé le livre "Les Pirates des Lumières ou la véritable histoire de Libertalia" de David Graeber et la démonstration est évidente. Les pirates qui avaient mis en place des sociétés "libres", se mélangeant avec les autochtones sur l’île de Madagascar à la fin du XVIe siècle ont directement inspirés les philosophes des lumières (en commençant par Montesquieu en 1721 et ses "Lettres persanes") un livre très intéressant et facile à lire que je recommande.

Show thread

je viens de commencer "Les Pirates des Lumières ou la véritable histoire de Libertalia" de David Graeber (2019) je ne sais pas s'il arrive à démontrer ce qu'il avance mais le début est incroyable : l’auteur avance que les pirates et leurs descendants à la fin du XVIIe ont façonnés les idées, la philosophie des lumières (Rousseau, Voltaire, etc.) Les pirates auraient mis au point des sociétés égalitaires voire libertaires, des modèles "copiés" par les philosophes des lumières.

J'ai terminé "La domination policière - Une violence industrielle" de Mathieu Rigouste, aux éditions La Fabrique.
L'auteur (qui a vécu au même endroit que moi dans les années 2010-2015) analyse la politique menée par l'État depuis 30 ans dans les banlieues et plus globalement sur les classes populaires. J'aime beaucoup ses concepts de socio-apartheid, damnés de l'intérieur, des "colonisés", l'idéologie patronale, etc.
L'injustice sociale actuelle est juste inadmissible.

j'ai terminé mamot.fr/@xnx/1063026098147483 et j'enchaine sur "La domination policière - Une violence industrielle" ... Donc oui je lit beaucoup de bouquin paru à la Fabrique. J'aime les textes engagés pour de vrai.

Dimanche 9h57. Je viens de terminer "Les blancs, les juifs et nous" de Houria Bouteldja (ed. La Fabrique) tardif mais c'est bien de se prendre une bonne claque quand on est un petit blanc privilégié, défenseur de causes multiples et ô combien sûr (et certain) de ses combats et de ses luttes. Une remise en cause de nombreux concepts et idéaux, ça pique, ça fait mal parfois mais on s'interroge, on voit les choses sous un autre angle, bref un ouvrage nécessaire.

"Il faut s'adapter - Sur un nouvel impératif politique" de Barbara Stiegler.
Ce livre donne une analyse et une critique très avancées des théories de Walter Lippmann ou John Dewey, les "penseurs" du néolibéralisme. Depuis Platon on comprend qu'une démocratie doit avoir des limites (en espace, en nombre de citoyen, etc.) pour fonctionner. Lippmann voit dès 1920 que l'organisation mondialisé ne permet plus la démocratie.

Je recommande vivement la lecture de ce livre. Éclairant, exhaustif, indispensable.

La question vendredi lecture 

Voilà j'ai terminé le bouquin, c'etait "Impérium - Structure et affects des corps politiques" de Frédéric Lordon. Difficile à lire, il n'en reste pas moins passionnant et donne beaucoup d'explications sur des concepts essentiels. On trouve également des perspectives joyeuses pour créer autre chose que ce monde dont plus personne ne veut.

Show thread

La question vendredi lecture 

Dernier indice. Facile ? J'aime beaucoup le passage sur "le rêve éveillé libertarien" et le fait coopératif/associatif qui n'est pas forcément pour le meilleur. Cf La Manif pour tous qui est un vrai miracle proudhonien '-)

Show thread
Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.