Toulouse : encore une mesure répressive et sécuritaire, de l'équipe municipale de Jean Luc Moudenc, au nom de la lutte contre le bruit. Dès le mois de février, la municipalité va installer des radars sonores pour détecter les voitures qui roulent trop fort.
actu.fr/occitanie/toulouse_315

Une expérimentation en deux phases, qui vise à verbaliser à hauteur de 135€ les véhicules dont la "trace acoustique" s'est révélée trop bruyante, au nom d'une lutte contre la pollution sonore.

N'existe-t-il pas mille autres manières de faire en sorte qu'il y ait - de voitures et donc moins de bruits en centre-ville, qui n'impliqueraient pas de nouveaux capteurs techno et de nouvelles caméras et qui ne ferait pas peser sur les + pauvres le prix d'une ville + calme ?

Follow

Visiblement, la ville ne se lasse pas du solutionnisme technologique : paraître innovant, augmenter tjrs + le nombre de caméras et faire mine de prendre des mesures "écologiques", tout en faisant peser le poids économique de ces verbalisations aux personnes qui viennent de loin et qui doivent prendre la voiture pour aller travailler

· · Web · 0 · 4 · 0
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.