1/ Le 13 mai, l'entreprise Two-I a sorti un nouvel outil sécuritaire : Vigilance, une plateforme qui centralise des données de nature diverses, obtenues via caméras de vidéosurveillance et autres capteurs. En voici la démonstration (flippante) qu'ils en font :
vigilance-ssc.two-i.com/fr.htm

2/ Vigilance permet aux autorités de savoir si vos poubelles sont pleines, s'il y a du monde dans le métro, si vous faites des dépôts non-autorisés de déchets sur la voie publique ou si vous ne portez pas de masque. En somme, c'est la parfaite et dangereuse gouvernance automatisée de la ville.

Show thread
Follow

3/ C'est le cauchemar incarné de la cybernétique et le dessein de la Smart city : récolter, concentrer et monétiser toutes les "datas" possibles et imaginables. Les humains deviennent des producteurs de données, et les fonctionnaires de simples exécutant des décisions de la machine.

4/ Mais ce n'est pas tout : l'objectif sécuritaire de Vigilance est assumé par Two-I. Si un groupe d'individus se rassemble devant une école à une heure anormale, c'est peut-être du racket et l'alerte est donnée. En gros, Vigilance permet de faire de la police prédictive.
vimeo.com/416658075

Show thread

5/ La start-up dit pouvoir détecter le port de masque et même faire de la "détection de température anormale" pour surfer sur la vague covid-19. Quand on sait que même l'AN2V, le syndicat de la vidéosurveillance, a déconseillé ce genre de technologies, ça en dit long.

Show thread

@XavCC
Quant à l'emotion, cela paraissait tellement improbable qu'elle ne doit pas figurer dans la liste des données sensibles de la CNIL.
@technopolice

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!