Les militants de Youth For Climate considérés comme des terroristes par la France

humanite.fr/les-militants-de-y

Voilà un autre exemple de ce qui se passe lorsque, sous couvert de terrorisme, on passe dans l’urgence une bordée de lois sécuritaires. Sept jeunes militants de Youth For Climate, poursuivis pour avoir participé à un squat place Sainte-Marthe dans le dixième arrondissement de Paris l’année dernière, ont vu leurs métadonnées Protonmail transmises à la justice française.

@Khrys
L'action de ces militant·es est légitime.

Notre État est paranoïaque, sécuritaire, abusif de l'État d'urgence et des lois liberticides, notamment sous couvert de lutte anti terroriste.

Dans le cas de la saisine d'Europole par la police française pour obtenir des informations de la société suisse ProtonMail sure ces activistes, il s'agit d'une application du code de procédure pénale (cpp) d'une procédure d'enquête pour dégradation.
Rien à voir avec des lois anti-terrorisme.

Follow

@XavCC @Khrys

Raison de plus pour soutenir le collectif YFC
Manif le vendredi 24 septembre !

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.