Après une nouvelle étude du MIT, publiée sur le Washington Post, qui montre qu'il n'y a pas eu de fraude en Bolivie mais bien un coup d'État, des journalistes importants commencent à s'y intéresser et à demander des comptes à l'OEA (Organisation des États d'Amérique) qui avait déclenché toute cette histoire :

mobile.twitter.com/chrislhayes

Follow

Dans le contexte des élections aux États-Unis, les démocrates ont peur que Trump utilise le même argument, c'est à dire : un décalage entre les premiers résultats partiels et le résultat final qui indiquerait une fraude.

Alors qu'aux EEUU comme en Bolivie, c'est souvent dans les quartiers les moins riches, les plus isolés et qui votent le plus à gauche, que les résultats sont envoyés en dernier.

C'est en tout cas la crainte de ce chercheur :

mobile.twitter.com/henryfarrel
mobile.twitter.com/henryfarrel

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!