Hier, coup d'État policier en Bolivie. Une dictature se met en place, avec persécution politique et couverture médiatique unilatérale (les médias neutres ou de gauche ne peuvent plus transmettre).
Le peuple ("des hordes de vandales" selon la TV et la presse) est sorti dans la rue et la ce soir sera crucial.

Il est urgent que la France dénonce la coup d'État et accueille les bolivien.ne.s persécuté.e.s à l'ambassade.

@severo_bo Les origines historiques du racisme en Bolivie, via les oustachis croates installés après la 2de guerre mondiale, expliquées par le colombien Gustavo Petro (même si c'est qd mm un peu plus compliqué) twitter.com/petrogustavo/statu

@severo_bo Carlos Mesa, 2e de l'élection, cherche à légitimer le coup d'État en le présentant comme un changement conforme à la Constitution. Soyons clair : ça a été un coup d'État, aucun doute là dessus. Hier les ministres, députés, gouverneurs, etc. ont démissionné en chaîne après que leur familles ont été prises en otage et que leurs maisons ont été brûlées. Techniques mafieuses inhumaines.

Follow

@severo_bo @severo_bo L'autre leader du "comité civique pro Santa Cruz" qui a dirigé le coup d'État, Luis Fernando Camacho, déclare que tous les membres du MAS seront arrêtés et jugés (pour quoi ?), et qu'il ne s'agit pas de vengeance, mais d'appliquer... la justice divine ! Bolsonaro fait petit joueur à côté de ce fou furieux.

@severo_bo @severo_bo Les policiers commencent à tirer sur les manifestants à El Alto. Ils viennent de remplacer leur commandement en chef (trop mou pour eux), et de découper et brûler la whipala (drapeau indigène) qui ornait leurs insignes. Ça va être terrible.

@severo_bo L'OEA (organisation des états américains) vient de soutenir le coup d'État de manière très claire. Honte totale.

@severo_bo @severo_bo nombreux blessés par balle, mains arrachées, je vous épargne les vidéos, elles sont terribles, la police et les groupes putschistes tirent à balles réelles sur le peuple d'El Alto.
Une très grande partie d'El Alto, dont une partie n'a pas soutenu Evo Morales, comme l'Université Publique d'El Alto UPEA, est dans la rue contre le coup d'État et le racisme.

@severo_bo @severo_bo La police et les putschistes auraient fait une vingtaine de blessés et un mort par balles.
La mobilisation à El Alto grossit, au nom de la défense de la whipala (drapeau indigène, symbole détruit par la police).
Elle sera rejointe ces jours-ci par les "interculturels" (zone du nord de La Paz).
Il semblerait que ça ne sera pas aussi facile que prévu pour les putschistes.

@severo_bo
La puissante fédération paysanne annonce qu'elle commence le combat contre le coup d'État.
La mobilisation d'El Alto (8.000 personnes ?) descend à la ville de La Paz à 10km. La police semble avoir été dépassée, et elle organise des barricades (oui oui, la police) autour de son commandement général et de la Plaza Murillo, le centre du pouvoir.
Pas de nouvelles des militaires pour l'instant.

@severo_bo Panique dans les rangs de la police.
Alors qu'elles n'ont pas du tout couvert l'intervention policière et putschiste à El Alto aujourd'hui, les chaînes de télévision ont repris en urgence la retransmission pour diffuser les messages de la police.
Les policiers demandent pardon d'avoir outragé la whipala, ils parlent en aymara, hissent de nouveau la whipala sur l'Assemblée Nationale.
Mais ça semble beaucoup trop tard pour eux, les militaires les ayant laissés seuls.

@severo_bo Le commandant en chef de la police admet qu'ils ont perdu le contrôle et demande l'intervention de l'armée pour le maintien de l'ordre.
Vent de panique dans la classe moyenne de La Paz qui a soutenu le coup d'État, et qui craint des représailles.
Evo Morales appelle au calme depuis le Chaparé.

@severo_bo Finalement, l'armée a décidé de soutenir la police et les putschistes. Le coup d'État est donc confirmé et ne pourra plus être empêché, malgré la défense d'El Alto.
Des jours sombres arrivent.
Evo Morales serait en route vers l'exil au Méxique.

Pour conclure ce fil, rappelons que l'hélicoptère d'Evo Morales, piloté par l'armée, s'était accidenté il y a une semaine.

L'armée a mentionné un problème mécanique, et annoncé une enquête dont les résultats n'ont pas été publiés à ma connaissance, tandis que El Deber a mentionné un choc avec une structure métallique lors du décollage.

eldeber.com.bo/155532_aterriza

Faire le lien avec le coup d'État militaire d'hier est peut-être abusif, mais ça interpelle.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.