Follow

Prendre le risque de la violence symbolique en soumettant les élèves à des caricatures non contrôlées ? ift.tt/34eLVHe

· · t2m · 2 · 1 · 0

@rezo

L'article pose en effet un risque sérieux, concret : derrière l'injonction à montrer des caricatures par principe, il se trouvera des gens pour le faire de manière superficielle, à vide, sans exploiter l'éventuel intérêt de la chose.
Plutôt que montrer à toute force des caricatures précises par volonté symbolique, on devrait expliquer l'histoire du dessin de presse, les principes de la satire, que peu de gens comprennent, et après ça, on peut comprendre les caricatures des religions.

@rezo
Je suis juste en désaccord avec ça :
« quel peut être l'intérêt pédagogique (…) d'exposer des élèves appartenant à des populations dominées à des documents qui viennent renforcer des stéréotypes dominants sur ces populations ? »

Les médiocres caricatures danoises à l'origine du procès, sans doute. Mais historiquement, Charlie Hebdo a toujours dénoncé les stéréotypes, et contestait précisément aux autorités religieuses leur prétention à enfermer leurs ouailles dans un modèle unique.

@rezo
Violences symboliques et caricatures non contrôlées...quid ?
La violence ne peut être un symbole car c'est une atteinte à l'intégrité physique ou morale.
Un symbole n'est que par son interprétation, s'il y a violence c'est donc celui qui interprète le symbole qui acte la violence pour lui même ou pour les autres.
La caricature n'existe que pour déborder le contrôle.
Ici la sémantique qui a trait à ces propos manque cruellement de rigueur.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!