"Les forces de l'ordre auraient alors demandé les carnets de correspondance des deux garçons"
À ce stade, c'est anecdotique, mais bon, c'est courant en fait cette pratique ? Ce n'est pas la première fois que j'entends ça...
Quelqu'un pourrait leur expliquer qu'ils n'ont absolument pas le droit ? Idem pour le carnet de santé, le portefeuille, la photo de leur petite amie, etc. Sauf cas spécifiques (flagrance, en lien avec la fouille, ce qui ne semble pas être le cas ici)
(cc @redfrog)

@youen Ils savent qu'ils n'ont pas le droit...

@youen Même quand il y a des preuves vidéos, on a déjà eu droit à « manque de preuves » ou « non identifiés »… Le bon terme est « protégé ».

S'ils voulaient vraiment les identifier plutôt que de les couvrir en échange de leurs services, ils le feraient, avec les mêmes outils de surveillance de masse imposés de force à plèbe, vendus à coup de « anti-terrorisme » par tous les politicards fachos et médias de merde de droite, et régulièrement utilisés contre des mouvements sociaux…

@redfrog

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!