Show more

Il y a d'autres photos sur cette série, et mes amours pour le parquet et les photos presque nature morte transparaissent forcément aussi

La série : p.survol.fr/~un-pas-a-deux

Show thread

On remonte aux dernières séries publiées. 2018, plein été, une ambiance toute particulière.

Calme, douceur et simplicité et des tatouages… magnifiques

p.survol.fr/~un-pas-d-ete/un-r

Show thread

Je finis quand même la série sur une dans l'émotion, pour faire lien avec la série qui suivra ce soir. Même jour, même modèle, ambiance différente mais tout aussi particulière

p.survol.fr/~un-pas-d-ete/cher

Show thread

Nouvelle publication pour 2019 avec une série toute particulière pour moi.

Des images en couleur, des éclats de lumière et un corps qui se pose

p.survol.fr/~un-pas-sans-carap

Show thread

Les pensées s’envolent-elles quand on les éclaire ?

Le repos en pleine lumière tend pourtant à faire glisser l’esprit hors des préoccupations.



Peut-on faire une photo chaude à partir de bleu ? Il faut croire que oui.

p.survol.fr/~un-pas-sans-carap

Show thread

Quand on s’expose on continue à poser une image de soi, à chercher à ressembler.

Nous faisons généralement des sessions longues. On commence à réellement partager après une bonne heure de prises de vue. C'est là que la carapace tombe, quand on partage et qu'on abandonne tout une partie de la distance.

p.survol.fr/~un-pas-sans-carap

Show thread

[…] Le nu est politique, malgré nous, et il faut faire attention à chaque pas que nous faisons faute de contribuer à un monde qui fera nous souffrir nous et nos semblables.

p.survol.fr/~un-pas-sans-carap

Show thread

J'avoue que je ne sais toujours pas qui de nous deux est le plus sorti de sa carapace. Probablement moi.

Deux dernières pour clôturer cette série mais vous retrouverez aussi son texte lié sur le site p.survol.fr/~un-pas-sans-carap

Show thread

Quelques nouvelles images d'un samedi d'été en plein octobre.

p.survol.fr/~un-pas-en-reflets

« On commence toujours par une série de portraits avant d’ouvrir un bouton, de dénuder une épaule. Parfois c’est là que les choses changent. Parfois c’est un peu après.

Ce sont souvent des étapes franchies à la fois avec apréhension et avec décision. Il s’agit d’avancer, dans lancer le mouvement. Le choix, lui, est déjà fait en amont.

Show thread

« Et si nous avions envie de tourner ?

Chacun son caractère. Je ne sais pas exprimer la joie, exulter et sauter sous l'émotion mais le cœur se réchauffe toujours quand je vois les autres extérioriser ainsi.

Les gens sont tellement beaux quand ils tournent…

p.survol.fr/~un-pas-en-reflets

Show thread

Quand on regarde

« Ce n’est pas de la provocation, juste un peu de jeu pour flatter le regard. Quel effet cherche-je à obtenir ? peut-être juste me sentir bien, peut-être autre chose. L’ambiguïté est elle aussi un jeu.

p.survol.fr/~un-pas-en-reflets

Show thread

« Le nu dans sa simple expression n’a rien de particulier, si ce n’est la honte imposée la pression sociale. Ce qui donne les connotations c’est toujours ce petit rien en plus.

Deux bretelles et des cheveux lâchés sur un dos nu, il n’en faut pas plus pour laisser l’imagination tourner.

p.survol.fr/~un-pas-en-reflets

Show thread

Les deux dernières de cette série. La couleur de peau s'y accordait ici parfaitement mais je me rends compte que je réchauffe toujours mes photos depuis quelques temps.

La série complète : p.survol.fr/~un-pas-en-reflets

Show thread

Nouvelle série ce soir. Parfois il y a un geste, un petit rien qui change tout.

Cette main qui change toute la photo ici a continué son parcours toute la matinée. Je ne la retirerai sur aucune photo.

p.survol.fr/~un-pas-en-gestes/

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-en-gestes/

«
Penser à soi, regarder en bas, se recentrer un moment juste le temps d’affronter la lumière extérieur.

De simples moments de recueillement suffisent parfois à faire la paix avec des mois de combat avec soi-même.

Show thread

Savoir s’accepter. Aller au delà. Savoir s’assumer sans tricher. Être soi, simplement, avec un peu de prestance en plus.

p.survol.fr/~un-pas-en-gestes/

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-en-gestes/

« La lumière et ses reflets sur le corps. Cette main qui reprend possession et qui montre le lâcher-prise. Pourquoi chercher l’or quand la lumière et le parquet en donnent les mêmes reflets au réveil ?

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-en-gestes/

« S'abandonner, parcourir son propre corps, penser à autre chose. Un simple effleurement et les pensées s’envolent.

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-en-gestes/

« Un petit geste l’air de rien, symbole d’une grande acceptation. S'accompagner pour être soi, sans détour.

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-en-gestes/

« Se recentrer sur soi. Repenser à soi. Reprendre force pendant que la respiration continue à rythme lent.

Show thread

Nouvelle série ce soir. Flamboyante, c'est le mot qu'on m'a donné lors des relectures.

p.survol.fr/~un-pas-flamboyant

Reprenez le naturel

« Ces instants sont si précieux. C'est le moment où tout est suffisamment naturel pour que les retenues s'envolent.

Pendant un temps les enjeux sont oubliés. Tout est normal, naturel.

C'est un petit rien mais qui tranche avec le monde contrôlé de tous les jours.

Respirer, un peu mais profondément. »

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-flamboyant

« Amoureux du 85mm, il fut un temps où je prenais ces plans de détail à plus de deux mètres de distance.
[…]
Celle-ci est au 35mm et l'approche devient différente. On entre dans la zone personnelle. On frise même l'entrée dans la zone intime en terme de distance. Le relationnel devient important, la confiance aussi.
[…]

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-flamboyant

« [… ] J'ai toute une série d’essais sur cette composition. Retirons la plante ou la dentelle noire et le nu devient prohéminent, moins intéressant mais aussi moins acceptable.

Cette question ne disparait pas au fur et à mesure du projet : Pourquoi est-ce que montrer le corps est toujours difficile ? Une simple dentelle, un objet en avant plan et d’un coup tout devient acceptable. La personne et son corps sont pourtant les mêmes.

Show thread

p.survol.fr/~un-pas-flamboyant

« Qu'est-ce qui attire votre attention ? La boucle rousse ou la courbe du sein ?

Quand on me demande quel est le sujet sur les deux, je suis bien à mal de répondre. Il y a un ensemble que je trouve intéressant. Le fait d'avoir l'oeil qui ne s'arrête pas longtemps à un endroit précis est probablement justement ce qui fait que la photo fonctionne.

[…]

Show thread

Une nouvelle série, encre et marques. Je n'en publierai pas beaucoup ici parce que je tiens à ce que les textes soient lus. En échange tout est déjà en ligne, dont un témoignage. Je vais en choisir quatre. La première pour montrer la couleur

Haute en couleurs

p.survol.fr/~un-pas-marque/hau

Show thread

Si je devais choisir l’image la plus représentative ce serait celle-là. Derrière la carapace, la sensibilité qui affleure.

L'encre n’impressionne plus autant une fois qu'on s’approche. Les textures prennent une dimension plus réelle, comme si on voyait à travers les artifices.

S'endormir

p.survol.fr/~un-pas-marque/s-e

Show thread

Elle arrive marquée, avec un grand sourire. Ça fait partie d’elle et j’ai beau tourner autour, en fait c’est le sujet même.

Le froid extérieur et la chaleur finalement réconfortante de ces petites griffures s’accordent comme un gant avec le rouge rosé choisi pour les cheveux.

Je la vois comme ça, et je ne sais pas si ça aurait été aussi elle sans les marques. Elle est probablement la seule à savoir répondre.

Griffures

p.survol.fr/~un-pas-marque/gri

Show thread

Et une dernière. Oui elle est inhabituelle, mais ne vous fiez pas à la première réaction.

Vue de haut : p.survol.fr/~un-pas-marque/vue

Vous verrez le reste sur le site, et j'espère lirez les textes en ouvrant les images une à une.

La série complète : Un pas marqué

p.survol.fr/~un-pas-marque

Show thread

Une nouvelle série avec du coton, de la simplicité et une modèle exceptionnelle (pour les textes, suivez les liens)

Je suis amoureux de cette première. Je n'aurais pas réussi à reproduire une peinture mais le rendu m'y fait tellement penser…

p.survol.fr/~un-pas-en-coton/p

Show thread

C'est une zone que j’affectionne particulièrement en photo. Il y a un côté sensuel et de forte intimité sans rien y mettre de tendancieux. Tout ça donne plus envie de câlins et de caresses que de passion.

Et pourtant, le contraste du noir sur la peau claire, l’interdit de ce qu'on ne montre pas, et ici les tons dorés autour donnent un peu plus que ça.

p.survol.fr/~un-pas-en-coton/i

Show thread

Rien de plus, rien de trop. Parfois vouloir en ajouter retire l’essentiel.
Cette fine limite de dentelle vaut mieux qu'un motif travaillé trop ajouré sur l’intégralité du tissu. La légère transparence suffit.
Un simple dimanche, paresse chez soi.

p.survol.fr/~un-pas-en-coton/s

Show thread
Follow

Je préfère mille fois ces poses simples à toutes les mises en scène complexes. Il s’agit d’avancer tel qu'on est, sans artifices.
Le nu n’a de sens qu'ainsi, sinon ce n’est qu'une carapace de plus.

p.survol.fr/~un-pas-en-coton/s

Et une dernière. « De nous nous n’avons que le reflets […] »

p.survol.fr/~un-pas-en-coton/r

Pour la série complète c'est « Un pas en coton »

p.survol.fr/~un-pas-en-coton

Dites moi ce que vous aimez.
J'en publierai peut-être quelques autres non mises en avant dans les prochains jours.

Show thread

Je reviens avec une nouvelle série, dans les pensées.

Faut-il rêver à demain ?

Tant d’espoir mais tant de déceptions.

Parfois, toutefois, s'échapper du présent, partir dans les pensées d’un futur possible. Imaginer autre chose, en s’oubliant soi-même.

p.survol.fr/~un-pas-dans-les-p

Show thread

[…] De quoi discutions-nous ? Je ne m’en rappelle même plus. Le regard est ailleurs, les pensées probablement aussi.

Un instant dans les pensées. Le lieu n’existe plus.

--

Un pas dans les pensées, la série complète sur le site : p.survol.fr/~un-pas-dans-les-p

Show thread

N'était-il pas temps d'une nouvelle série ? Celle là est en peau blanche et parquet.

« Reconnaitre le corps et l'être tel qu'ils sont, sans ressembler à un autre, sans chercher la norme mais sans renier non plus son envie de jouer avec la lecture de chacun.

J'espère vous mener pas à pas à ma façon de voir celles et ceux qui partagent ces moments, célébrer la capacité de se sentir soi sans carapace et sans crainte, naturellement. »

p.survol.fr/~un-pas-sur-parque

Show thread

Au milieu de rien d'autre

« Je tente régulièrement de changer le corps de mes photos. Plantes, fauteuils, il y a chez certains photographes un côte « vie réelle » que je ne trouve pas chez moi.

Et pourtant, le dépouillement a aussi un sens pour moi. Quand il n’y a rien d’autre que les lattes du parquet, le contraste du corps sur ce vide prend un autre sens.

Seul·e, au milieu de rien d’autre, sans artifice ni mensonge, sans autre volonté que d'être. »

p.survol.fr/~un-pas-sur-parque

Show thread

Graphique

« J'aime ces détails. La blancheur du corps sur la couleur du parquet, vu sous un angle qu'on n’interpête pas immédiatement.

Je n’ai gardé que ce dernier puisqu'il a fallu faire une sélection. Je l’ai trouvé encore plus fort dans la capacité à voir les choses autrement. […] »

p.survol.fr/~un-pas-sur-parque

Show thread

Deux autres, mais le reste se trouve sur le site, donc toute une page de déclinaisons en noir et blanc.

Un pas sur parquet
p.survol.fr/~un-pas-sur-parque

« […]

Il y a plus qu'un parquet autour de nous mais pour moi seule la couleur du bois compte au delà des murs blancs.

Je pose des questions, à la fois pour détendre et pour chasser mes freins au loin. J'entre dans sa vie au fur et à mesure des réponses, sur la pointe des pieds.

[…] »

Show thread

Calme, Émotion et Chaleur, c'est par le calme qu'on commence

Attente - Quelques instants avec juste une envie, une attente. Un grain de volonté de rompre la simple sensation de calme. Se voir, se regarder, au plus profond, avant de plonger plus loin.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Il n’y a rien d’important, juste l’impérieuse nécessité de se laisser porter, de fondre dans le partage et laisser les corps s'éprouver.

C'est le moment où on oublie les apparences pour vivre un peu plus fort.

Vivre fort - Émotions
p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Les corps baignés dans un rayon de soleil, quelques battements lents du cœur qui résonnent dans le silence, rien ne compte si ce n’est avoir l’autre près de soi.

Puissent ces moments durer indéfiniment.

Ensembles
p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Calme - Respirations

Se projeter dans les bras de l'autre, se sentir protégé et oublier tout le reste.

Parce que rien ne peut arriver, les mains glissent sur la peau, entourent le corps pour le rapprocher, puis finissent par s'égarer.

Quelques moments de respiration qui permettent un calme éternel tout en restant les prémices de futurs de souffles courts.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Émotions - Plonger

À bout de lèvres, fermer les yeux et plonger ensemble dans la force qui nous attire.

Qu'il y a-t-il de si puissant dans un baiser ? Le terme lui-même a une connotation romantique presque ingénue, mais se pare d'une robe bestiale dès qu'on l'utilise en verbe.

Peut-être que, l'ivresse s'ajoutant à la passion, le baiser prend alors un versant plus charnel.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Chaleur - Lié

La rage s'efface mais le cœur reste, lié autant par le regard que le par contact de nos mains.

Le soleil éclaire mais il n'est rien à côté de la chaleur de nos cœurs.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Chaleur - Rapprochés

La sensation du soleil sur la peau. Une main qui effleure.

L'autre qui s'invite et se rapproche.

Il n'y a pas besoin d'un contact fort, pas besoin d'un érotisme artificiel.

Ces simples caresses sont d'une intimité inapprochable.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Chaleur - Désirés

Une main vers soi. Émancipée mais complice.

Nous avons fait du plaisir un tabou, de sa recherche une honte.

Qu'il y a-t-il pourtant de plus aimant quand deux corps se désirent ?

---

Notre monde n'est que folie, heureusement que parfois nous réussissons à y échapper quelques instants, dans notre bulle.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Émotions - Résister

Comment ne pas chercher à faire durer ces instants de partage hors du temps ?

Résister, savoir à la fois s'abandonner tout en sachant que le corps se tend sous la force des émotions.

Le corps ne réagit pas tant à ce qu'il ressent qu'à notre esprit qui s'y focalise entièrement. Une fois, quelques minutes, quand tout tourne autour d'une seule pensée, elle prend une force à laquelle le corps ne peut plus résister.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Chaleur - Portée

Se savoir entouré, désiré, porté par les sens.

Un corps qui attire, dans la simple chaleur d'une envie partagée.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Calme - Repos

Je retiens souvent des photos de cet « après ». Ces moments de pauses, une fois qu'on se dit qu'il n'y a plus d'enjeu, qu'on a passé ce qu'on a un moment cru être une difficulté.

Le corps de se relâche, l'esprit quitte ses questions. On obtient un calme et un repos naturels, une atmosphère que je ne sais pas recréer artificiellement. Ce mélange de gros pull en laine et de bas à dentelles en est l'illustration parfaite.

p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Show thread

Le reste est sur la page en ligne

Un pas vers l'émotion
p.survol.fr/~un-pas-vers-l-emo

Calme, Émotions et Chaleur.

Feedbacks et propositions de séances photos bienvenus, comme toujours

Show thread
Show more

@rapportaucorps Woah ! :amaze: Cette photo est vraiment sublime !!! J'y trouve un côté peinture impressionniste. :blobhearteyes:

@rapportaucorps très belle photo ! J'y retombe dessus après l'avoir boosté 😍

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!