Rapport au corps is a user on mamot.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.

Rapport au corps @rapportaucorps@mamot.fr

Pinned toot

J'ai parfois du mal à toucher des gens nouveaux ou que je ne connais pas.

Vous m'aideriez en faisant un reblog sur la ou les photos qui vous plaisent le plus ici, ou avec un lien vers celles qui vous plaisent le plus sur site p.survol.fr/ ?

Ce serait super mignon de votre part <3

Début d’une nouvelle série, avec des sourires et calmes d’été

Le jour d’été
p.survol.fr/~un-pas-d-ete/le-j

« Ces matins d'été où tout s’envole, où rien ne compte.

Un regard dehors. Une lumière qui entre.

Chercher à y revenir. »

La du jour : Contrôler le point de vue

p.survol.fr/~un-pas-prudent/co

« S'abandonner au regard de l’autre c’est accepter une autre façon d'être vu.

Aucun point de vue n’est plus légitime, les deux peuvent s’opposer sans qu'aucun ne prime.

Consentir à ce regard extérieur n’est qu'un pas vers cette acceptation. »

Version noir et blanc sur le site

Publication du soir : Savoir se voir

p.survol.fr/~un-pas-prudent/sa

« Se voir en gris, alors que notre corps est sur un fond de lumière.

Se voir durement, parce que nous voyons nos propres images à la place de ce qui est devant nos yeux. »

Publication du soir : Savoir se voir

p.survol.fr/~un-pas-prudent/sa

« Se voir en gris, alors que notre corps est sur un fond de lumière.

Se voir durement, parce que nous voyons nos propres images à la place de ce qui est devant nos yeux. »

Publication du soir : Ne pas cacher qui nous sommes

p.survol.fr/~un-pas-prudent/ne

« Faire semblant, chaque jour.

Tenter de paraître, d'être celui à qu'on imagine vouloir ressembler.

Tout jusqu'à perdre son humanité, son naturel.

Oublier le ressenti et l'émotion simple, celle qui ne se juge pas par la vision de l’autre. »

La publication du matin : Le jugement n'est que chez nous

p.survol.fr/~un-pas-prudent/le

« […] On le sait mais… rien n’y fait. Peut-être que celui qui a ouvert les yeux n’a pas été très franc, ou trop bienveillant. Tiens, la boîte qui contient le jugement de Schrödinger vient de se refermer.

Encore. Ce cycle n’en finit pas. »

Texte complet sur le site

La publication du matin : Le jugement n'est que chez nous

p.survol.fr/~un-pas-prudent/le

« […] On le sait mais… rien n’y fait. Peut-être que celui qui a ouvert les yeux n’a pas été très franc, ou trop bienveillant. Tiens, la boîte qui contient le jugement de Schrödinger vient de se refermer.

Encore. Ce cycle n’en finit pas. »

Texte complet sur le site

La publication du soir : Grise

p.survol.fr/~un-pas-prudent/gr

« La beauté se voit toujours dans les yeux des autres, parfois par eux.

Quand nous ne voyons que le gris, la beauté est toujours là. »

La publication du soir : Grise

p.survol.fr/~un-pas-prudent/gr

« La beauté se voit toujours dans les yeux des autres, parfois par eux.

Quand nous ne voyons que le gris, la beauté est toujours là. »

Publication du soir 2/2 : A-Paraître

p.survol.fr/~un-pas-prudent/a-

« Quelle place avons-nous ? Pourquoi craignons-nous tant les regards ?

À force de paraître, nous craignons d’apparaître. »

Publication du soir 1/2 : Que faire ?

p.survol.fr/~un-pas-prudent/qu

« Tout est compliqué. On ne sait pas. Je ne sais pas.

Où est-ce que tout ça va ? Que pensent les autres ?

Avoir conscience de l’absence de sens de ces questions ne les rend pas moins fortes. »

Ce soir, une d'une nouvelle série : Rester en retrait

p.survol.fr/~un-pas-prudent/re

« Laisser la lumière devant. La regarder de loin, un peu en retrait, pour se protéger, parce qu'elle est quelqu'un d’autre.

Fermer les yeux pour ne pas être ébloui, poser la tête au sol.

Parfois tout est une épreuve, mais nous voulons rester proche, attirés comme les autres vers cet espace moins sombre qui ne semble pas pour nous. »

La publication du soir : Ressembler à son image

p.survol.fr/~un-pas-haussmanni

« Il est plus facile de s’imaginer quelle image on veut donner et à quoi on veut ressembler que de savoir qui on est vraiment.

L'image est un piège. Elle nous enferme dans une posture. Ce qui semble une carapace contre l’extérieur nous empêche surtout de rejoindre notre intérieur.

Nous ne sommes pas notre image. Il ne s’agit pas tant d’accepter qui on est. Il s’agit surtout d’abandonner qui on veut paraître. »

L’archive du soir : Vue

p.survol.fr/~un-pas-en-avant/v

Parfois on ne fait qu’observer, sans savoir s’il faut franchir le pas.

La publication du jour : Rester droit

p.survol.fr/~un-pas-haussmanni

« Quoi qu'il se passe, quelle que soit la difficulté, tenter de rester droit, à supporter ce qui doit l'être.

Tomber est facile mais on ne se relève plus. Rester droit, à tout prix. »

Racontez-moi votre histoire

Racontez-moi votre rapport au corps

Dites-moi ce que mes photos vous évoquent

Montrez-moi celles qui vous plaisent le plus

Partagez les votres, même celles qui n'ont rien à voir

Recommandez moi d'autres photos ou photographes, ou personnes à suivre

Faites tout ça ou juste un, ici ou en privé. Merci <3

Une autre à laquelle je tiens énormément pour l’archive du jour : Oser

p.survol.fr/~un-pas-en-avant/o

La nouvelle du matin : Rester soi

p.survol.fr/~un-pas-haussmanni

« Rester chez soi. Rester soi.

La carapace n’est plus la même mais nous en gardons finalement toujours une. Le décontracté est une norme imposée. »