Le "pays des droits de l'Homme” au ban des nations

Cinq rapporteurs des Nations unies ont demandé à la France de réviser sa proposition de loi sur la sécurité, la jugeant « incompatible avec le droit international des droits de l’homme ».

Les experts ont exhorté la France à entreprendre une évaluation complète de la compatibilité de l’ensemble de la proposition de loi avec le droit international.

lemonde.fr/societe/article/202

Avec les économies publiques liées à son décès, la République pourra payer les indemnités de celui qu'on va dégager en 2022 !

Ras le Giscard :
Depuis 40 ans, il nous a coûté environ 1 500 000 €/an :
Appartement de fonction équipé et meublé et deux personnes de service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, sept collaborateurs en charge de son secrétariat, deux policiers de protection rapprochée et garde du domicile privé.
gratuité des transports publics (SNCF 1ère cl, Air France classe Affaires.
à l’étranger, hébergé dans une résidence consulaire Toutes ces dépenses sont à la charge du contribuable français.

«Ces violences sexuelles, racistes, ce sont des faits politiques»

Dans “À l’air libre” lundi, les actrices Adèle Haenel et Nadège Beausson-Diagne s'expriment sur la loi Sécurité globale, le maintien de Gérald Darmanin et la lutte contre les violences sexuelles et racistes.

mediapart.fr/journal/france/30

youtube.com/watch?v=jiNaFpb3SP

PAS VU PAS PRIS
Disclose publie une série d’enquêtes sur les dérives des forces de l’ordre.

Dernières news à propos de Pas vu pas pris au 30/11 :
– Mort de Zineb Redouane, les preuves d’une bavure
– Affaire Zineb Redouane, le symbole de l’impunité policière

disclose.ngo/fr/investigations

CHERCHE DETENTEUR D'UNE L3 POUR REMPLACER PROFESSEUR DECAPITE

Il n'y a presque rien à dire tant l'annonce passée par le Rectorat de Versailles est ignominieuse :
Cherche détenteur d'une L3 pour le collège du Bois D'Aulne à Conflans Sainte Honorine (78), en Histoire-Géographie.

Ah, ils étaient beaux, larme à l'œil, autour de ton cercueil, voix vibrante. Pour prendre tes classes, Samuel, on cherche désormais ton remplaçant sur Pôle Emploi... La honte. Le dernier crachat.

blogs.mediapart.fr/pascale-fou

Il y eut jadis les députés qui votèrent les pleins pouvoirs à Pétain et aujourd'hui, les 388 qui ont accepté de se compromettre en votant la loi Globale.
Honte !

drive.google.com/drive/folders

Non à l'expulsion de Lydia Veyrat aide soignante

On découvre avec stupeur que le Préfet a pris la décision d'expulser Lydia Veyrat. Il s'agit d'une aide-soignante travaillant dans un Ehpad de Pontcharra (Isère), en CDI et qui a touché la prime covid de 1000 euros.
C'est donc comme cela que la République remercie ses premiers de corvée ?
Et le préfet ose affirmer qu'il n'a pas la preuve de son "insertion dans la société française".

Pétition :
change.org/p/emmanuel-macron-n

S'étouffer avec des carottes - les risques du métier

Blanquer, empêtré dans les affaires, l'accumulation de promesses non tenues et les contrevérités, poursuit ses réformes. La dernière en date, concernant les Réseaux d'éducation prioritaire, est un moyen de plus pour bâillonner les enseignants et offrir des moyens supplémentaires à l'école privée. Comme d'habitude, le tout est enveloppé dans des discours faussement bienveillants.

blogs.mediapart.fr/jadran-svrd

Mise en concurrence du 39.19, le numéro d’appel d’urgence pour les femmes victimes de violences

152, c’est le nombre de féminicides recensés en 2019. 7 000, c’est le nombre d’appels hebdomadaires enregistrés pendant le premier confinement par le 39.19, le numéro d’appel d’urgence pour les femmes victimes de violences. Et une nouvelle bonne idée du gouvernement : géré par des assos, le numéro d’urgence est aujourd’hui... soumis à une mise en concurrence !

la-bas.org/la-bas-magazine/inf

FLOUTAGE DE GUEULE

En matière de violences policières, on confond bien souvent le maitre et le chien. À chaque bout de la laisse, il y a celui qui mord et celui qui donne des ordres. Cette histoire en apporte une nouvelle preuve. Nouvelle manifestation hier soir à Paris, et nouvelles violences.

la-bas.org/la-bas-magazine/rep

Une grande taloche aux autocrates du Macronistan contre une de ses lois scélérates :

Assurance-chômage: le Conseil d'Etat mouche le gouvernement

En quelques mots arides, le Conseil d’État vient de mettre à bas ce qui aurait dû être un point majeur d’une réforme chère à Emmanuel Macron et à son gouvernement, celle de l’assurance-chômage.

mediapart.fr/journal/france/25

Jusqu'à quand pourrons-nous tolérer ça ?
Il a osé dire hier soir, après tous les scandales d'Etat accumulés récemment :

”Tenons-nous ensemble autour de nos valeurs, autour de notre histoire, dans cet attachement à notre démocratie, à notre humanisme qui demeurent, aujourd’hui comme hier, nos plus sûrs atouts.”

« Nous construisons avec toutes ces lois sécuritaires les outils de notre asservissement de demain »

“On observe une inflation sans précédent de législations sécuritaires avec le schéma national de maintien de l’ordre, le renouvellement de l’état d’urgence sanitaire, les projets de loi sur le séparatisme et la sécurité globale. En raison du confinement, les Français touchent du doigt la réalité quotidienne des restrictions de liberté.”

lemonde.fr/societe/article/202

Blanquer et Darmanin, symboles et symptômes de l’échec de Macron

Les deux hommes forts du dispositif imaginé par Emmanuel Macron sont mis en difficulté. Mais plutôt que de s’interroger sur ses choix politiques, le président de la République laisse faire. Et relativise.

mediapart.fr/journal/france/24

Et pendant ce temps, ils se gavent :

Le ministre des PME, Alain Griset, épinglé par la HATVP

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a transmis à la justice le dossier du ministre délégué aux PME pour des faits “susceptibles de revêtir la qualification d’abus de confiance”. “Les déclarations de situation patrimoniale et d’intérêts de monsieur Griset” ne sont “ni exactes, ni sincères”, écrit l’institution dans sa délibération.

lemonde.fr/politique/article/2

La macronie fait eau de toutes parts :

“Monsieur le Président, nous n’avons pas voté pour ça”

Certes, il aurait mieux valu réfléchir un peu en 2017 mais ce revirement ne manque pas d'intérêt.

blogs.mediapart.fr/les-invites

La presse étrangère s’inquiète du virage autoritaire de Macron

Ce que les journaux étrangers lui renvoient – en scrutant ses actes – n’est guère ragoûtant : l’image d’un dirigeant autoritariste qui “braconne théoriquement et symboliquement sur les terres du Rassemblement national” en vue de sa réélection en 2022, et qui rejoint ainsi la cohorte de ceux qu’il prétend combattre, les Orbán, Trump et compagnie…

mediapart.fr/journal/internati

Le militant de l’Amassada poursuivi pour “jet de feuilles d’origine végétale” à l’encontre d’un agent du maintien de l’ordre a finalement été relaxé pour ces “violences” ce vendredi 20 novembre 2020, par la cour d’appel, suite à un procès où le visionnage d’images vidéos avait montré l’absence de toute agression commise envers les forces de l’ordre de sa part.

Quel islamo-gauchiste oserait encore prétendre après ça qu'on n'est plus vraiment dans un Etat de droit ?

lamuledupape.com/2019/09/11/20

Show more
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!