Trump, c'est pas ma tasse de thé. Mais la fermeture, désormais définitive, de son compte par Twitter me paraît scandaleuse. Doit-on déléguer notre liberté d'expression aux géants de la Silicon Valley ? Demain, ce sera pour nous tous, cette censure numérique, et privée.

@francois_ruffin Lisez ça ☝️

Pour ceux qui ont encore un compte sur Twitter, je pense que ça peut être le moment de faire réagir le monsieur Ruffin pour venir ici.

@MartinShadok

@francois_ruffin

Mon Françou, tu prends le problème à l'envers.
Tu as, comme des millions d'autres, fait le choix d'aller dans un club privé, à vocation publicitaire, qui prétend te fournir un service de réseau social juste pour faire du ciblage pour la réclame. Ce machin, privé, n'est pas fait pour la liberté d'expression, pas plus que le bistrot du coin n'est une tribune libre pour ses clients. Quand tu vas chez Dédé bar PMU, si Dédé n'aime pas ce que tu dis il te fout dehors.

Follow

@MartinShadok @francois_ruffin

Ce n'est pas de la censure.
Quand un État va chercher un citoyen qui s'exprime publiquement pour le faire taire, c'est de la censure.
Quand un directeur de journal bride l'expression de ses salariés, c'est de la censure.
Quand chez un organisme privé, dans un espace privé, les utilisateurs sont modérés selon des règles privées, quand bien même la prison aménage des fenêtres pour que les passants voient l'intérieur, ce n'est pas de la censure.

@MartinShadok @francois_ruffin

Quand, chez toi, en privé, Tonton Robert fait des remarques racistes et que tu lui demandes de fermer sa grande gueule, c'est pas de la censure.

Twitter™, Facebook™ ne sont PAS des espaces publics. Ce sont des lieux privés qui font semblant d'être ouverts pour appâter les gens, et une fois enchaînés, les revendre au marché de la réclame.
Le problème n'est pas la modération de Twitter™.
Le problème est que les gens s'y massent en pensant être dans l'espace public.

@MartinShadok @francois_ruffin

Et oui, mon Françou, je sais, il "faut" être dans Twitter™ pour toucher les gens. Puisqu'ils y sont.
Je t'ai lu ici :
francoisruffin.fr/livres-ruffi

Mais puisque tu y es, aide-les à en sortir.
Sinon c'est comme descendre dans la caverne de Platon et ne rien dire aux prisonniers au sujet du monde extérieur.

Pour libérer les gens, aller dans Twitter™ et leur montrer la sortie vaut mieux qu'y rester et laisser croire que ce site est ce qu'il prétend être.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!