Dans le milieu gaucho, on dénonce souvent et fort le système des vacations à l'université comme une machine à précarisation. Et à raison.
Mais en fait, le problème c'est surtout l'utilisation qui est faite de ce système, et les règles qui l'encadre n'importe comment. ⤵️

Parce qu'en vérité, y a plein de cas où avoir recours à des vacataires est une très bonne chose ! Le cas typique, c'est de faire intervenir des professionnel·les dans les formations. Que ce soit des chercheur·es, des salarié·es du privé, des artistes, …

Show thread

Mais, pour éviter que des gens se retrouvent à ne faire que des vacations en mode ultra-précaire, il y a des conditions drastiques sur qui a le droit de faire des vacations. Genre vraiment très stricte.

Show thread

Et l'administration des universités n'hésitent presque jamais à sortir des "ah finalement ça ne rentre pas dans les cases alors on peut pas payer", même si le boulot a été fait…

Donc on peut vraiment pas se permettre de prendre des cas qui sont limites au niveau des règles.

Show thread

Et déjà que les vacations c'est pas cher payé, ça rend encore plus difficile de trouver des intervenant·es qui à la fois :
— correspondent au profil recherché,
— ont envie de faire ce travail,
— rentre dans les clous de ces règles drastiques.

C'est *vraiment* difficile.

Show thread
Follow

Mais ! Il existe une exception ! Les étudiant·es de 3eme cycle. C'est à dire les doctorant·es. Pas celleux qui ont un contrat doctoral qui encadre leur possibilité d'enseignement hein. Les autres, les doctorant·es non financé·es.

Elleux peuvent se faire exploiter légalement !

C'est ± les gens les plus précaires de l'université. C'est celleux qui, pour leur avenir, sont le plus dans une relation de dépendance vis-à-vis de l'université et des titulaires qui recrutent les vacataires. Mais là c'est bon c'est quasi openbar.

Ça m'énerve. Beaucoup beaucoup.

Show thread

Comme d'habitude, pour hypocritement tenter de minimiser les abus, on met des bâtons dans les roues des personnes de bonne volonté et qui n'abuseraient pas du système même sans ces règles. Et finalement celleux qui n'ont aucun scrupule ont les mains libres pour faire leur merde.

Show thread
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!