Follow

Voila, j'ai fait ma catharsis sur la discussion "auto-défense numérique" d'hier à la
blog.zeropi.net/du-fud-quantiq

@opi Merci pour cet article et la reprise en mains de ton blog. :)

@opi merci, c'est vraiment super énervant ce genre de personnes...

@opi "comme l'a dit stman" Ça pose tout de suite le personnage, cette référence ;-)

@opi merci pour ce retour d’expérience.

On a eu beaucoup de choses dans ce genre dans le milieu . J'avais lu un papier intéressant à l'époque (notamment sur les stratégies documentées d'entrisme).

Les techniques d'action non-violentes ont quelques pratiques de ce point de vue là, notamment pendant les actions de désobéissance civile où les forces de police sont présentes (le rôle du "passant turbulent" de mémoire).

Et sur les complotistes, il y avait un dossier sympa dans CQFD.

@opi Côté #CVPNantes on a rarement eu ce type de problèmes. Mais quand ça arrive sur mon atelier #Tails #Tor, j'ai tendance a essayer de dire quelque chose du genre "on en discute après ma présentation si tu veux bien, il faut que je puisse terminer de tout présenter, on parle après", des 2 ou 3 fois où j'en ai eu besoin, ça a plutôt marché. La première fois, le mec était moitié bourré et sur le mode "Tor = pédopornographie", le fait de le couper ne lui a pas trop plu, ça l'a fait partir :p

@Chre lors d'une présentation c'est plus facile. La c'était discussion libre sans "animation", du coup personne légitime pour avoir plus d'autorité...

@opi Pas faux, de l'intérêt d'avoir un cadre quand il peut être posé avant (j'ai vu ça dans les autres commentaires). Après, bah effectivement, c'est celui qui s'y colle qu'y est ; mais si ça peut préserver la majorité du groupe, ça peut valoir le coup !

@Chre @opi
+ 1 pour le cadre: «C'est un atelier/discussion de vulgarisation: si vous êtes informaticien-en-s, et voulez discuter de truc supers techniques, on pourra toujours le faire après»

@Chre @opi Sans ça, même sans mauvaise intention, tu peux te retrouver facilement à dériver sur des questions supers techniques, qui n'intéressent souvent qu'une personne, noient les gens, de même que les réponses ...

@opi le commentaire d’aeris est intéressant — c’est la 1re fois que j’entends cette explication — mais il manque quelques explications pour le rendre vraiment abordable à pas mal de personnes qui pourraient tomber dans le piège, et leur faire comprendre la question du modèle de menace

@melunaka si t'as des ressources la dessus, ou que tu veux completer l'article, c'est avec plaisir

@opi En fait stman est quelqu'un de très bonne volonté, qui veut vraiment protéger les autres, et c'est louable, mais son expression est confuse et les personnes qui, comme lui, cherchent à protéger autrui sans vraiment comprendre ce qu'il dit doivent évidemment être recadrées.

Je crois stman lorsqu'il dit que la NSA peut dé-anonymiser l'ensemble des connexions à Tor avec une technique de fingerprinting sur les processeurs. Super. Mais utiliser cette backdoor présente des risques, celui de la dévoiler, et la NSA ne fera pas ça pour un·e zadiste en France.

La NSA a 20 ans d'avance sur la recherche cryptographique mondiale. Je considère, parce qu'il faut le considérer, qu'elle peut péter n'importe quel chiffrement (Tor, PGP, etc.). Sauf qu'encore une fois, ce qui concerne le prochain Edward Snowden ne concerne pas Julie, qui veut juste planter ses carottes (j'écris ceci depuis le réseau Tor).

Orange peut transmettre à l'État français les coordonnées GPS de mon téléphone, et évidemment les mettre en relation avec d'autres coordonnées GPS, afin d'appréhender mon réseau politique / réseau social d'activité politique. Autant donc laisser mon téléphone chez moi pour un blocage de fac, une marche blanche, ou un rassemblement antifasciste.

---

Je pense que ton Mr. Robot a vraiment envie d'aider les autres et de se faire comprendre, mais qu'il ne comprend pas lui-même le sujet (et qu'il profite de la rencontre pour essayer de se le faire expliquer). Il y aurait selon moi une part de déni à ça, car l'exclusion sociale, par manque de « culture », représenterait la plupart de sa vie; or la culture se transmet socialement sous forme d'informations sensorielles brutes, corrélées par le cerveau.

Ce comportement est très fréquent chez les linuxien·nes, et je ne pense pas que l'exclusion (AFK, par articles de blogs) soit une solution.
@opi Oups, ton toot date d'il y a 3 mois. Je blâme le serveur de Mamot :P
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Bienvenue dans le media fédéré de la Quadrature du Net association de défense des libertés. Les inscriptions sont ouvertes et libres.
Tout compte créé ici pourra a priori discuter avec l'ensemble des autres instances de Mastodon de la fédération, et sera visible sur les autres instances.
Nous maintiendrons cette instance sur le long terme.