Bonjour,

Un toot public est en accès libre, en utilisation libre, peu importe le moyen utilisé pour y accéder.

Corrigez votre façon de publier si ça vous dérange.

Fin du drama.

@dada y a des gens qui se plaignent sur leurs pouets publics sont... publics ? :D

@linuxine @dada non ils se plaignent que les pouets publics soient archivés et donc consultables ailleurs.

c'est comme si j'allais enregistrer des gens dans la rue pour archiver leurs propos sous prétexte qu'ils parlent dans un lieu public.

c'est marrant comme des gens très attachés aux notions de respect de la vie privée semblent pas comprendre que créer une base de données de tous les messages mastodon de tout le monde sans leur accord c'est pas joli joli.

de mémoire il y a une option pour ne pas être référencé sur les moteurs de recherche également, et la recherche sur masto est limitée au hashtags et users donc retrouver certains pouets, même public est, volontairement, compliqué.

Une base de données permettrait à n'importe qui, non inscrit, de feuilletter tout ça sans problème.

@Oz Mastodon fait du best effort, comme on dit.

Au delà de ça, il est impossible de dire à l'internet mondial de se mettre aux ordres des utilisateurs de Masto. C'est une vaste blague. Si tu ne veux pas être scrapé, tu ne postes pas en public.
Comparer Internet à un discours enregistré dans la rue est douteux, pour le moins.

Je ne dis pas que c'est génial, je dis juste que c'est pas un faille, que ce n'est pas inattendu.

Les gens oublient le fonctionnent d'Internet. C'est tout.

@linuxine

Follow

@dada @Oz @linuxine

> Si tu ne veux pas être scrapé, tu ne postes pas en public.

Mieux.

Si tu ne veux pas être scrapé, tu ne postes pas.

Il faut se dire que public ou privé, tout ce qui est stocké sur un serveur finira surement un jour publié.

@nicosomb @dada @Oz @linuxine et être utilisé contre toi

Cf ma prez d'il y a dix ans paraphrasant
Tout ce que vous publiez sur le net pourra être utilisé contre vous

@nicosomb Et si je ne veux pas être filmé dans l'espace public (ou privé des magasins, restaurants et autres locaux-entreprises sous surveillance), je ne sors plus ? Et si je ne veux pas être profilé-géolocalisé, je ne possède pas de carte bancaire ? smartphone ?

Il y a un problème avec ce genre de logique.

@dada @Oz @linuxine

@nicosomb Et je ne parle plus en présence de terminaux capables de m'enregistrer ? 🙂
@dada @Oz @linuxine

@emmanuelc @dada @Oz @linuxine tu ne peux pas transposer la vie numérique à la vie pas numérique ;-) il faut adapter

@nicosomb Si, tu peux. Ce n'est qu'un outil. La Loi, l'éthique, les pratiques en société sont une partie de la réponse.

@dada @Oz @linuxine

@nicosomb Du reste, il n'y a pas deux vies différentes, c'est la même. @dada @Oz @linuxine

@emmanuelc @dada @Oz @linuxine je ne suis pas d’accord avec le fait d’être filmé. Je ne choisis pas. Je choisis de me promener dans la rue.

Alors que rédiger quelque chose sur un site, je sais que c’est stocké sur un serveur.

Je sens que je n’aurai pas dû prendre part à cette discussion 😅

@nicosomb hé hé :-) La question nous dépasse rapidement. On joue avec des outils dont la puissance est gigantesque et où les requins nagent.

Tu n'es pas d'accord avec le fait d'être filmé, mais, le sachant, tu as le choix de t'exposer ou non.

De la même manière que tu peux ne pas être d'accord que notre échange soit actuellement enregistré quelque part.

Pour moi le choix est identique, seulement l'un est moins vital que l'autre.

@dada @Oz @linuxine

@emmanuelc@mamot.fr @nicosomb@mamot.fr @dada@diaspodon.fr @Oz@pipou.academy @linuxine@social.linuxine.net
La différence entre les exemples que tu donnes, et les posts sur le Fédiverse c'est que sur ce dernier il y a moyen d'être privé, alors que dans ton énumération sur la vie réelle, malheureusement on n'a pas le choix, et c'est ce qu'on doit combattre.

@ayla @dada @emmanuelc @linuxine @Oz il y a moyen. Mais en l’occurrence là, on parle de toots publics

@nicosomb @ayla @dada @emmanuelc @Oz jla question, surtout, c'est est ce que dans le cas de l'étude Italienne (je crois) ils ont pris la peine d'anonymiser les données, ou pas ?

@nicosomb non-non, vous déviez du vrai sujet là. Et comme tu les précises Nico, tu parles même de cesser d'écrire car même ce qui est privé est archivé hors de contrôle et peu fuir un jour.
Le problème n'est pas celui du choix individuel (comme c'est aisé de faire porter la responsabilité totale de ce côté-là, d'ailleurs), mais dans le cadre de société que l'on veut.
Et pour les exemples que je donnes, si, on a le choix. Il est simplement plus lourd à assumer.

@ayla @dada @linuxine @Oz

@emmanuelc@mamot.fr @nicosomb@mamot.fr @dada@diaspodon.fr @linuxine@social.linuxine.net @Oz@pipou.academy
Oui, à un moment il faut responsabiliser les utilisateurs.
On est plus dans la vision (souvent fantasmée) des USA où un consommateur peut faire un procès car il s'est brûlé avec l'eau chaude de sa bouilloire. Tu t'es versé volontairement de l'eau brulante sur la main ? Bin c'est ton choix.
Tu ne savais pas ? Quelqu'un a raté ton éducation, et maintenant tu sais.
Au moins ce qui arrive avec l'université italienne permet justement d'éduquer / servir de leçon à ceux qui étaient encore en cours d'apprentissage.

Sinon, dans tes exemples : si tu as le choix, pourquoi parles-tu de ne plus sortir ?

@ayla Dans mes exemples je reprends à l'identique la même logique que @nicosomb utilise :

« Si tu ne veux pas être scrapé, tu ne postes pas. »

Si tu ne veux pas être filmé, ne sort pas en ville.

@dada @linuxine @Oz

@nicosomb encore une fois ça revient à rejeter la faute sur ceux qui publient plutôt que sur ceux qui scrappent sans autorisation.

on peut considérer qu'on peut rien y faire, et que la surveillance de masse est inévitable.

ou bien on peut gueuler quand ça arrive pour espérer faire changer les mentalités.

@nicosomb @dada @Oz attention, il ne faut pas confondre le fait que ça soit public, et le fait que ça soit mis à disposition gratuitement. Le droit d'auteur s'applique aussi aux contenus Internet, et en particulier le droit de paternité. Ce n'est pas parce qu'on publie sur une plateforme, en public, que ça tombe dans le domaine public et que n'importe qui peut faire de l'argent avec. D'autant plus sous Masto, dont les instances, contrairement a Twitter & co, ne "volent" pas la paternité des textes... Donc que ça soit public, oui, que n'importe qui puisse y accéder, mais s'en servir pour faire des sous, sans l'accord de l'auteur et sans respecter le droit de paternité, ça parait pas légal ?
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!