ça sert à quoi de faire des sites internet franchement ?

Follow

non mais sérieusement, ça ne m'éclate plus ... cette sensation de pas être utile ...

Je ne m'estime pas comme un ancien (35 ans bientôt), c'est mon job depuis 2006 et je développe depuis le début des années 2000, mais j'ai l'impression que là c'est tout, faut que je fasse autre chose : quelque chose concret. Tondre des pelouses ou faire du "social" (secteur de la santé ?) me paraitrait plus efficace pour ma sensation d'être utile.

Les discussions de dev, les trolls qui me faisaient rire (sourire ?) à une époque : bah non ça me fait plus rien.

Typiquement là, j'ai 2 collègues qui discutent depuis 10 minutes sur des histoires de propriété, de truc immutable, d'initialisation d'objet et tout ... bah ça me gave.

On est dans un secteur qui recrute à tour de bras, qui paie bien, mais putain je me fais chier en fait.

et je sais aussi que mon activité hors boulot (élu dans une commune de 3.000 hab), bah ça contribue fortement à cette sensation d'être inutile à mon boulot.

Et les nouveautés technologiques, ça ne me fait rien du tout. J'ai jamais été très "geek" de ce côté là, mais je crois que c'est de pire en pire. Y'a bien longtemps que je ne me suis pas dit "tiens, faudrait que j'apprenne cette techno"

@nicosomb

Ah faut jamais désespérer.

Parfois je reçois un mail pour une page que j'ai faite il y a 10 ans avec de grand "MERCI MERCI OH ÇA M'AIDE TELLEMENT !"

Écrire des articles, parfois ce sont juste des bouteilles à la mer: On ne sait pas si ça sera lu un jour... mais toujours se dire que ça pourra potentiellement aider quelqu'un, un jour, éventuellement.
(Qui peut-être ne te le dira jamais, d'ailleurs)

@nicosomb

Et puis parfois, ça n'a aucun importance que ça soit lu: Parfois c'est bien juste de pouvoir sortir quelque chose de soi-même, de le coucher dans un texte.

@sebsauvage je ne parle pas de publier du contenu. Je parle de créer un site (pour une agence immobilière, pour un ministère, pour un grand compte des médias en ligne, etc) ... ça pourrait être gratifiant mais ça ne me fait pas (plus) rêver.

@sebsauvage c'est ma vie pro depuis 2006 et ça ne m'éclate plus tant que ça. Et j'aime ma boite et mes collègues hein, rien à voir avec ça.

@nicosomb

C'est aussi pour ça qu'on a tous plus ou moins quelques projets perso 😉

On a tous besoin d'une certaine gratification, et c'est pas franchement évident de trouver ça au boulot pour la plupart des gens.

@nicosomb Je l'ai fait 14 ans en agence (depuis 1998), et en 2012 j'ai pété un plomb.
Mais j'ai repris en freelance, et depuis ça va vachement mieux.

Je bosse pour moi, à mon rythme, avec les clients que je veux (et qui du coup sont super), et même si comme toi et comme beaucoup d'entre nous je remets souvent en cause l'intérêt de cette activité, au moins je me sens libre.
Et plutôt bien.

@sebsauvage

@nicosomb @sebsauvage Si ça peut te rassurer, je ressens exactement la même sensation pour ma spécialité (la vidéo) depuis allez... 3 ans. Date à laquelle j'ai d'ailleurs décidé de ne plus en faire un travail.

Je pense qu'il y a dans ces domaines, et un peu partout dans la société, une valeur qui disparait : celle du partage. A quoi bon continuer de créer si ce n'est pas pour partager ? Si on n'ajoute pas de valeur à la personne qui reçoit la création ?

@nicosomb same same. Surtout quand on arrive sur une techno, qu'on voit tout le monde plonger dedans sans trop s'y connaitre et savoir avec l'expérience que "c'est cool ils vont vite" mais très certainement "dans le mur" car ils n'en connaissent pas les limites.
C'est frustrant. Faut encore tout réécrire Et tout ça sous le flow des nouvelles feature à peine réfléchies.

@nicosomb Marrant, j’éprouve une pulsion inverse. Après avoir analysé tout ce qui a échoué dans mon monde (motiver mes proches à bouger contre l’horreur écologique, promouvoir la science contre les obscurantismes, construire un web en accord avec ses promesses, etc.), j’ai besoin de m’enfuir dans le code, un truc rationnel, qui fonctionne bien quand on le construit bien, gratifiant, fun, rassurant, au point que je resterais bien au boulot plutôt que rentrer chez moi le soir.

@nicosomb plante des arbres :) Ceci dit je te comprends, un peu le même genre de réflexion en ce moment. Ça fait manger, ça reste intéressant, mais les buts poursuivis ne sont pas forcément idéaux.

@loicm J'ai cru voir passer un nouveau compte twitter (à toi ?) qui plante des arbres, c'est ça ?

@nicosomb c'est possible ;) Je suis membre d'une asso locale sur le sujet et par la force des choses j'anime (enfin c'est un grand mot) le compte Twitter.

Il parait que je dois faire un petit site rapidement mais la pousse est lente ;)

@nicosomb J'ai eu le même sentiment fin 2017, à 33 ans donc, dans un boulot de dev backend confortable puisque on était en mode maintenance et j'avais écrit pas mal de ce soft. Comme je pouvais financièrement me le permettre j'ai posé une démission puis passé plus d'un an à m'écouter pour savoir ce que je veux de ma vie.

Ben finalement me voici revenu assis à un clavier, mais avec beaucoup plus de détachement par-rapport à mon travail qu'avant. C'est purement un moyen, en rien une fin.

@nicosomb Je viens, je me pose un casque sur les oreilles, je corrige des bugs ou en écris d'autres pendant huit heures, et puis je rentre chez moi commencer ma journée de vie. Le truc est pourri ? M'en fiche, c'est pas MON projet. Pas d'excès de zèle, pas d'heures supp' non demandées, pas d'initiative. C'est mon boulot, pas ma vie.

"Le burn-out est la maladie de ceux qui en ont trop quelque chose à foutre" disait un ami qui a souffert de burn-out. Je pense qu'il sait bien de quoi il parle.

@jkb je fais ça : je fais mon taff, je me prends pas la tête, etc. Et encore, je ne le fais que 4 jours par semaine (80%). Mais ça reste une part énorme encore. Faire quelque chose qui ne nous fait pas rêver pendant plus de la moitié de notre semaine ..... c'est pas top

@nicosomb @jkb Entièrement d'accord, c'est le signe qu'il faut passer à autre chose. C'est d'ailleurs en s'entêtant dans cette voie qu'on fait du caca et que tout le monde le subit, et voilà qu'on repart dans un cercle vicieux. Mais oui, c'est plus facile à dire qu'à faire, j'en sais quelque chose ^^

@julien_leicher @nicosomb Après passer à autre chose c'est pas donné à tout le monde, j'ai un privilège dingue d'avoir eu l'occasion de passer des mois sans le moindre revenu.

@jkb @nicosomb Totalement ! Si y'avait pas l'épée de Damocles (factures, crédits, ...) au dessus de nos têtes, on serait certainement beaucoup plus épanouis. Après y'aurait une part de gens à se toucher la nouille et l'autre à essayer de faire progresser l'Humanité, mais c'est à chacun de donner le sens qu'il veut à sa vie, sans juger les autres.

@nicosomb @jkb Après si tu aimes toujours le développement, tu peux essayer de participer à des projets open-source, c'est un beau moyen de faire avancer les choses et d'aider les gens. Si tu n'aimes plus en revanche, là il faut changer d'orientation, ça se fait aussi, rien d'anormal.

@julien_leicher j'ai déjà pas trop mal donné à l'open source :-) @jkb

@nicosomb @jkb Et est-ce que ça t'éclate encore du coup ? Ou même ça, ça ne te permet pas de te faire plaisir et de te sentir utile ?

@julien_leicher je sais pas, j'ai arrêté y'a 18 mois parce que j'ai plus le temps @jkb

@nicosomb @jkb Raison perso ou plutôt pro ? Désolé de l'interrogatoire, mais je trouve ça intéressant ce genre de discussion, ça rejoint certains de mes passages à vide pendant lesquels je peine à être motivé.

@julien_leicher parce que ça nicolas.loeuillet.org/billets/ ;-) et ça contribue aussi fortement au fait que je ne me sens pas (plus) utile en faisant du web @jkb

@nicosomb Mais oui j'suis bête, j'ai justement parcouru ton blog... Ouai ok donc du coup avec un 80%, ça rentre pas ^_^

@nicosomb je vois de plus en plus autour de moi de gens qui se désintéressent de l’informatique. Je le comprends, et en fait ce secteur a évolué à une vitesse tellement incroyable, pour ne pas explicitement évoquer sa corruption, qu’il a tendance à nous faire peur. Ce qu’on était persuadé·e·s de faire il y a 10 ans, contribuer à la plus grande œuvre de l’humanité, a été complètement transformé pour devenir un gouffre écologique, un nouvel extrême de capitalisme, et un défouloir à échelle mondiale. On y a déjà sacrifié plus d’une génération, qui a grandi avec un système d’exploitation entre les mains, et qui a développé une dépendance (ça vaut pour moi aussi) aux notifications. On a énormément perdu en capacité de concentration, et en épanouissement.

En gros, on se rend compte que l’informatique a très mal tourné, et qu’on en a été les acteurs et actrices

@nicosomb
Normalement après avoir acquis une certaine expérience on devient “management”, mais ça dépend de la taille de ta boîte.

Si autrement le boulot marche peut-être essaye de faire quelque chose avec ton temps libre : volontaire est quelque chose de très gratifiante et dont on a besoin (
service-public.fr/particuliers ).

Sinon, ton propre business à côté ? C'est juste histoire de se mettre d'accord avec ton employeur.

@nicosomb
Et c'est juste une sensation ou une analyse objective ?

@LienRag c’est moi qui fait l’analyse donc c’est pas objectif

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!