nicod_ is a user on mamot.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.

@nicod_ je mettrais quand même à côté de la misère sexuelle la misère émotionnelle qui y est conjuguée en général. Il ne s'agit pas dire que des gens ont droit à quoi que ce soit mais de se rendre compte qu'il y a un problème. Au delà des quelques tarées qui tuent d'autres gens, la plupart ne font que se suicider dans un silence complet de la société.

@marsxyz Oui, ça existe aussi bien sûr, mais c'est un autre problème, et ce n'est pas le sujet de l'article.
Ça n'est pas le fait de la masculinité, mais plutôt de l'isolement dans notre société moderne.
Ça peut toucher tout le monde, hommes et femmes, jeunes et vieux, et ce n'est pas une construction sociale

@nicod
Cette article est mauvais.
@marsxyz
>dans un silence complet de la société.
La responsabilité du suicide revient toujours a la personne qui la commis, après je ne dis pas que d'autre facteur qui font en sorte que la personne souffre a ce point n'existe pas et qu'il ne faut pas avoir d'empathie.

@mangeurdenuage @nicod_ l'argument de "c'est un choix personnel" ne tiens pas quand on parle de phénomènes de sociétés

@marsxyz @mangeurdenuage L'argument ne tiens pas tout court, un suicide n'est jamais un choix personnel. C'est totalement irresponsable et idiot de dire le contraire.

@marsxyz
"ne tiens pas quand on parle de phénomènes de sociétés"
Tu n'est pas une fournis a ce que je sache, tu a ta volonté propre.

@nicod
>L'argument ne tiens pas tout court
Prendre la responsabilité des actions des autres mène au contrôle des actions d’autrui.
>un suicide n'est jamais un choix personnel
>jamais
Un suicide est le raisonnement et l'action faite par une personne.
Si un suicide n'était pas un suicide ce serait un homicide, homicide au pire volontaire.

> C'est totalement irresponsable et idiot
Est tu encolére ? S'il te plaît ne le soit pas dans ta formulation tu vient d'insulter une personne sans quelle t'ai provoquer, prend conscience que tu apporte toi même la colère en utilisant ce genre de terme, mais j'ai moi même un devoir de ne pas réagir négativement en retour.
Tu vois ou je veut en venir ?
On est responsable de ce que l'on dit mais aussi de la façon dont on réagis.

@mangeurdenuage @nicod_ nan mais l'histoire du libre arbitre et de la volonté propre on va le laisser à la philo ok ? x)

En science sociale par définition on part du principe qu'il n'y a pas de libre arbitre.

( et au passage si c'était dù au libre arbitre, le nombre de suicide par an serait aléatoire et pas stable d'années en années)

> on va le laisser à la philo ok
Je ne suis pas d'accord pour appeler ça de la philosophie non plus, cela se prouve simplement via observation, questionnement et historiquement.
Le libre arbitre n'est pas une entité a part entière, c'est le choix d'une personne.
Si le choix de cette personne est de vouloir se tuer car une accumulation de raison fait que cette personne trouve cela insupportable ça reste son choix.
De dire que l'action finale de cette personne n'est pas de sa faute revient a enlever a rejeter la responsabilité sur autrui.
Mais il ne faut pas non plus oublier que cette accumulation de raison peut être du a des personnes direct ou indirect et que c'est personnes si elle sont impliquer doivent se rendre compte de ce qu'ils causent et ne pas trouver d'excuse qui justifierait leur actions négative, bref prendre la responsabilité de leur actions.
https://www.youtube.com/watch?v=fl-65RPE41Y

Je viens de me rendre compte que a ma connaissance il n'y a jamais eu d'enseignement de ce type dans l'éducation.

@mangeurdenuage

au risque de me répéter:

expliquer =/= excuser

en science sociale on part du principe que le libre arbitre n'existe pas, sinon, on ne saurait rien expliquer.

Je ne dit pas que libre arbitre n'existe pas (quand bien même je le pense), mais ici on doit le mettre entre parenthèse pour expliquer les phénomènes sociaux auxquels on est confrontés.

@marsxyz @mangeurdenuage

D'où tu sors que dans les sciences sociales le libre arbitre n'existe pas?
C'est vrai pour un courant intégriste des sciences sociales, c'est tout!
Pour le reste le libre arbitre existe mais est encadré par les conditions objectives et subjectives d'existence.
Par contre, les subjectivités individuelles s'annulent lorsque l'on étudie des grands nombres, et on voit apparaître alors uniquement le déterminisme social.

@LienRag @mangeurdenuage quand je dit qu'on "part du principe", je veux dire simplement qu'on le met entre parenthèse. pas la peine de s'emballer

@marsxyz @mangeurdenuage

On peut aussi étudier la marge dans laquelle il s'applique, c'est pas interdit....

@marsxyz @lienrag
--mais ici on doit le mettre entre parenthèse--
Enlever le libre arbitre de la formule rend tout simplement les science social erronée.
Pourquoi ?
Le libre arbitre est en partie la manifestation de la volonté, du choix, cette manifestation de choix/volonté est influencer par nos propre émotions et celle des personnes qui nous entoure.
Mais tu m'explique que les science social enlève le principe de libre arbitre.
Mais enlevé le libre arbitre revient a considérer que nos émotions elle celles des autres n'existe pas ou en tout cas ne sont pas une force important pour expliquer certain phénomène relationnelle a grande échelle, sauf que ces phénomènes sont des chaînes de cause a effet qui on un rapport direct avec les décisions des personnes.
Après peut être que je n'ai pas la bonne définition de libre arbitre.

@nicod_

Arriver à mettre en cause dans cette affaire l'amour courtois plutôt que le capitalisme pulsionnel, c'est quand même un exploit!