On a voulu acheter des planches pour faire des meubles. On nous a donné (!) de l'orme en 2 cm et du chêne en 5 cm (pour faire des tasseaux). Je crois que c'est la première fois que je vois et vais travailler des planches d'orme. Ça sent bon. Je suis curieux. Le chêne est noueux par contre. c'est beau, hein, mais pour des tasseaux… bon, je verrai.

Au sujet de l'orme lisse, voici une belle feuille que j'avais mise à sécher. On voit bien les nervures parallèles (elles sont ramifiées chez l'orme de montagne que l'on rencontre également en Estonie).
L'asymétrie n'est pas toujours aussi marquée.
Les deux ormes d'Estonie sont bien différenciés dans la langue :
- Orme lisse (Ulmus laevis) : Künnapuu, protégé en Estonie.
et.wikipedia.org/wiki/K%C3%BCn
- Orme de montagne (ulmus glabra) : Harilik jalakas, non protégé.
et.wikipedia.org/wiki/Harilik_

Show thread

L'appareil photo re-fonctionne.
1) contreforts d'un orme lisse, Künnapuu en estonien (Ulmus laevis).
2) Vieil : "Pourquoi je ne fais plus de feuilles sur mon tronc ? Allez, cette année, j'essaie".
3) . Le bruit et le vignettage sont d'origine (grumf) et les planètes supplémentaires, ce sont des poussières alors que j'avais nettoyé (re-grumf).

Pour changer de Wikipédia, j'ai trouvé ça sur l'orme lisse (ONF, 1981) :
documents.irevues.inist.fr/bit

Et qui se réveille après s'être pris du -23°C dans le xylème cet hiver ? ce sont tous les petits sarthois de chez @yce semés il y a un an (sortis en juin : voir le fil). Bravos les cocos, vous m’épatez !

Show thread

Je continue ma lecture de Wikipédia 🧐 J'y découvre l'indice d'intégrité du paysage forestier (Forest Landscape Integrity Index).
fr.wikipedia.org/wiki/Indice_d
C'est ce qu'il me semblait : malgré ses grandes surfaces boisées, l'Estonie a une mauvaise note (3.05).
En comparaison le Canada est en 11e position sur 172 avec un indice de 8.99
la Norvège 6.98
la France 4.52
la Suisse 3.53
la Belgique 1.36
le Portugal 0.82
(images Wikipédia cc-by-sa PhnomPencil d'après gougeul-earth).

Repère saisonnier : noisetier et crocus sont en fleurs une semaine et demie plus tard que l'an dernier. (Tiens, je fais un fil avec l'an dernier pour preuve.)

Show thread

Repiquage de quelques le long du champ de panneaux solaires voisin (qui était couvert d'arbres avant). Tentative se semis aussi : nous avons égrené des cônes dans un sillon. On verra si il pousse quelque-chose...

Tiens, il a neigé à l'horizontale cette nuit. Bon, eh bien tout est de nouveau blanc. ❄️
En photo : les grands ormes de derrière la maison.

Oyez ! 🌳 🌱
J'habite au sud de l'Estonie. Le climat change aussi je tente de planter des un peu "border line" quand à la résistance au froid. Déjà une 30aine de châtaigners et 5 noyers.
Si tu es en climat montagnard et que tu le veux/peux, ce serait chouette de m'envoyer :
- châtaignes
- faînes (hêtre)
- mûres (séchées)
- pignons de pin cembro
- noix
Je peux payer les frais par virement et/ou envoyer une carte postale puis donner des nouvelles de tes arbres !
Adresse en MP.
ok.

Je ne suis pas grand fan de résineux mais il faut que j'apprenne/m'habitue. Et puis ils sont très ouverts d'esprit ici et cohabitent bien avec des feuillus (ce que n'illustre pas la photo 4).
1. rameau d'Épicéa
2. cône d'Épicéa
3. pas un cône mais une galle ananas sur Épicéa, provoquée par un puceron, de la famille des Adelgidae (Yandex propose Sacchiphantes abietis, à confirmer).

L'épicéa bleu (Picea pungens), très cultivé dans les parcs et jardins, n'a pourtant été découvert qu'en 1862 [selon Arbres et arbustes, Gründ, 1984].
fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pi
On l'appelle aussi Épicéa du Colorado, il s’accommode de nombreux type de sol et résiste assez bien à la pollution atmosphérique. Il atteint généralement 30 m de haut (plus rarement 50 m).
Je décortique quelques cônes pour faire des semis.

Ce dimanche matin, il y avait en Estonie une "manif délocalisée" pour la préservation de la dont l'exploitation s'est intensifiée ces temps-ci. Comme on avait une star de la cornemuse à la maison, ça s'est partiellement déroulé chez nous : musique, danse et présentation d'une tentative d'exploitation "durable" de la forêt. Ne me posez pas de questions, c'était long et en estonien, je n'ai rien écouté. On était 20 selon les organisateurs (on n'est pas très nombreux dans le pays).

Source de réjouissance : les châtaigner poussent bien. il y en a au moins une trentaine et j'en découvre toujours de nouveaux (j'avais mis des châtaignes partout cet hiver). Pour rappel, il n'y en a(vait) pas en Estonie. Pas sûr qu'ils s'adaptent mais qui ne tente rien…

Show thread

Ça, c'est la coupe du tronc d'un tout jeune pin sylvestre, coupé hier. Il est mort cette année et contenait plusieurs insectes comme celui-ci. Cause ou conséquence ? Comme c'est le seul que j'ai trouvé dans cet état pour le moment, je ne suis pas encore inquiet.

Voici 4 photos d'une forêt voisine. Hypnotisant dégradé vers le roux des pins sylvestres. 150 ans paraît-il. Ma foi, ça doit pousser lentement et faire du bois dense, le pin, ici. Les plus gros arbres que j'ai vu devaient faire 40 cm de diamètre (à 1m et à vue de nez).
Tiens, il y a une page Wikipédia "Forêt estonienne" :
fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%A
À lire aussi, celle sur le pin sylvestre, anciennement appelé "pin de Riga" quand il venait du Nord :
fr.wikipedia.org/wiki/Pin_sylv

Cet hiver, j'avais planté des châtaignes 🌱 🌳 (inexistantes en Estonie) en pot d'une part et surtout dehors par groupes de 5 à de nombreux endroits. Une centaine de châtaignes. Je voulais que ces arbres soient vite confrontés au climat local, trouvent des alliés mycorhiziens et développent une racine pivot sans entrave.
Je découvre aujourd'hui avec joie qu'au moins une sur 5 a donné un petit châtaigner.
Ils sont sortis tard mais ont déjà dépassés la taille de ceux sortis en pot.

Le prunier qui n'avait fait que quelques petites feuilles blanches après plantation semble se remettre de ses émotions : il refait des rameaux et les feuilles sont vertes cette fois.

Show thread

Résilience : les ormes que les bouvreuils avaient un peu saccagé en mai ont fait de nouvelles feuilles (vert tendre sur la photo). Ouf.

Show thread

Eh bien ils ont fait un sacré ravage sur les ormes, les bouvreuils. Il a dû leur manquer un truc cette année pour qu'ils s'en prennent à ce point aux bourgeons d'ormes en mai.
J'espère que les arbres s'en remettront, ils font peine à voir maintenant.

Show thread
Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.