Maïa is a user on mamot.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.

Je l'ai trouvé tout mignonne cette petite ruche en pleine ville, mais apparemment, le frelon aussi il la trouve intéressante :/

Maïa boosted

Coucou les p'tits mammouths, savez-vous s'il y aurait de la doc en français au sujet de #pixelfed ?
Merci

@GeoffreyDorne Je crois que tu es arrivé juste après, ça a été transitoire, mais édifiant...
Quoi qu'il en soit, ça dépend aussi des instances et des sensibilités individuelles...
Mastodon n'est qu'un outil, il n'est pas bienveillant par essence ;)
@gregoiremarty @iergo

Merci pour le ping @gregoiremarty :)

Consensus ou consentement @iergo ? ;)
maiadereva.net/cest-quoi-ta-co

@GeoffreyDorne ? Quand je vois comment se passe l'arrivée de gens "différents" sur Masto, je me dis qu'avant de penser intelligence collective, il y a encore du taf sur l'intelligence émotionnelle individuelle... :/

Maïa boosted

@Bastien Merci beaucoup, je vais regarder tout ça :)

@Steve12L @carafife

Pour l'instant je bidouille avec Gimp et Pix, mais si vous connaissez des logiciels pour Linux (notamment qui proposeraient une fonction de recadrage facile avec des formats standards ?), je prends volontiers vos conseils !
🙂

Bon, de plus près ça manque de pixels, mais comême 😊

Comment ça je fais une fixette ? ^^

Je vais peut-être me lasser mais j'avoue que pour le moment je prends beaucoup plus de plaisir à prendre des photos tranquillement depuis ma fenêtre qu'en marchant en ville où j'ai plus le sentiment "d'urgence" (et le résultat s'en ressent).

Maïa boosted

Petite roucoulade du soir 🕊️

L'effondrement des victimes d'attentats

"C'est cela qui est fascinant dans cette enquête : elle est contre-intuitive. On a l'impression d'une montée irrépressible du terrorisme alors que dans les faits, il ne cesse de reculer en Europe, aux Etats-Unis et dans le monde. Et ce pour la 3e année consécutive."

franceinter.fr/emissions/geopo

Et je précise, l'idée n'est pas de se prendre pour Bouddha hein, mais il est tout de même assez différent de dire "Je suis super énervé.e par le comportement de cette personne" et "Ce mec est un connard", voyez la nuance ?

Et allez, on nous ressort le Paradoxe de la tolérance de Popper...

Est-ce que "ne pas tolérer" signifie s'autoriser à être agressif, méprisant et insultant ?

N'est-il pas possible de poser sereinement des limites à la haine (y compris par un bannissement) sans en profiter pour cracher la sienne ?

Ne peut-on éprouver de la compassion pour des êtres humains dont le parcours ne leur a pas permis d'être autre chose que ce qu'ils sont ?