Follow

«Selon des chercheurs de Yale et du MIT, chaque participant qui utilise sa webcaméra génère des émissions pouvant atteindre 1 kilogramme de CO2 par heure de conférence.»
(Pour comparaison, une voiture émettrait 150-250g de CO2 par km parcouru)

ledevoir.com/economie/600184/e

· · Web · 2 · 9 · 1

@loupbrun Sauf qu'après plus d'une année où l'essentiel de mes rapports sociaux sont des cases noires sur un écran, quand mes collègues allument leur caméra, ça me fait du bien. 😟

@im pour le contact humain, c’est sûr qu’il faut équilibret et choisir le moindre mal, je suis bien d’accord! ;)

@loupbrun Pas tout à fait d'accord avec l'article, ça dépend de beaucoup de paramètres pour pouvoir faire une telle affirmation. Parce que pas sûr que le litrage de refroidissement change selon la charge serveur. Et il faut de toute façon une grosse machine derrière, qui permette d'encaisser les encodages et/ou flux vidéo, ces machines consomment déjà plus de base.

Cependant je trouve très utile de proposer de ne pas utiliser la caméra et le P2P me semble être une excellente piste.

@siegi Le P2P ça fonctionne bien à 2 ou 3, ensuite c'est vite une perte par rapport à un serveur centralisé, vu que le nombre de flux augmente en O(N·(N-1)) alors qu'avec un serveur ça augmente en O(N)... @loupbrun

@siegi Et l'argument sur la "consommation" d'eau, comme si on arrosait les serveurs pour les refroidir...
Pas très bien écrit cet article.
@loupbrun

@Faket Oui, enfin l'eau glacée passe dans des conduites qui vont ensuite dans des échangeurs thermiques, soit dehors des serveurs dans les "cold corridor", soit directement dans les serveurs si c'est un datacenter full custom. Il y a plusieurs techniques de toute façon, et il n'y a de loin pas que des datacenters refroidit avec de l'eau.

« Bonjour nos serveurs fonctionnent avec de l'eau. » 😁
@loupbrun

@siegi Oui, mais il n'y a pas de consommation d'eau. Le liquide de refroidissement n'est jamais consommé et le système de refroidissement, s'il utilise de l'eau, utilise de l'eau propre et ressort de l'eau propre, comme dans n'importe quelle centrale, enfin j'sais pas, enfin p'têtre...
@loupbrun

@Faket @siegi @loupbrun

C'est toujours pas possible de faire du multicast, histoire de limiter le nombre de flux ?

@Torrone Sur un réseau géré, à la dimension d'un opérateur (un AS) oui c'est faisable, le problème est dès que ça transite sur Internet, car les utilisateurices devraient utiliser des IP multicast, IPv4 et IPv6 n'ont pas été designé pour permettre à tout le monde, facilement, d'avoir une IPv6 multicast.

Par exemple on aurait pu dire que la fin d'une IPv6 est réservée à être multicast, en lien avec l'IPv6 unicast de la machine.
@Faket @loupbrun

@Torrone Cependant j'espère ne pas dire d'erreur, ce n'est pas un point que je maîtrise bien.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Multic
@Faket @loupbrun

@Faket On pourrait imaginer une innovation, le client qui a le plus de bande passante et de CPU/GPU encode par exemple 4 flux participant sur 10, le second 3 flux sur 10, etc ? Tout ça dynamiquement, en P2P.

Ça nécessite cependant de mesurer la BP entre participant·es et la puissance de calcul avant la visio.
@loupbrun

@siegi J'ai quand même une certaine confiance dans l'économie d'échelle, un serveur dédié à ça sera plus performant que notre petit ordinateur perso, non?
@loupbrun

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.