Show newer

Sensibilisation à l’environnement à l’école, étiquetage environnemental, des zones à faibles émissions dans les grosses villes, la limitation du nombre de vols domestiques, la fin de la construction des centres commerciaux au milieu des champs.

Mais attention, hein, on parle d’une écologie qui apporte « des solutions simples dans le quotidien des Français, une écologie (qui) remet du bon sens dans nos vies », plus proche du slogan publicitaire que du Grand Soir, donc.

lesjours.fr/obsessions/loi-cli

Show thread

... « un monde libéré de notre dépendance aux énergies fossiles, un monde libéré d’un air irrespirable, libéré de la surconsommation, libéré de la malbouffe » vers lequel, précise-t-elle, sa majorité cherche à « tracer (son) propre chemin ».

La ministre rappelle que le texte est issu des travaux de la Convention citoyenne pour le climat, qu’il s’agit maintenant de traduire législativement, en passant par les députés.

Show thread

Ça n’empêche pas Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, veste blanche masque blanc, presque essoufflée – ce doit être l’émotion –, de se lancer pour présenter son projet de loi « climat et résilience » à l’Assemblée nationale. Il ne s’agit de rien moins que de « changer de civilisation » puisque ce qu’elle souhaite, c’est...

Loi climat : la guerre des micros monte en température

Les fantassins du projet de loi, la contre-attaque de l’opposition, les dissidents sur Twitch : les débats sont ouverts à l’Assemblée.

lesjours.fr/obsessions/loi-cli

Un petit coup de caméra vite fait et on comprend que l’Hémicycle est aux trois-quarts vide.

Pardon, pardon, on avait pas oublié de vous le dire, c'est jusque demain soir (ce qu'on a oublié, c'est qu'il y a un 31 mars) !
Donc vous avez encore le temps. Un peu.

Show thread

Hé mais on a oublié de vous dire... Le code 6MOISPOUR20EUROS, qui permet de lire Les Jours pendant 6 mois pour 20€, s'achève ce soir.

Alors pour en profiter, zou: lesjours.fr/abonnement/code-sp

Bonne lecture !

Il aura fallu attendre dix ans de plus pour que l’affaire du Mediator soit enfin jugée et les responsabilités établies – sans Jacques Servier, décédé en 2014 à l’âge de 92 ans. Ce lundi 29 mars, la 31e chambre correctionnelle du tribunal de Paris a condamné les laboratoires Servier pour « tromperie aggravée » ainsi qu’« homicides et blessures involontaires » à 2,718 millions d’euros d’amende.

Lire la suite: lesjours.fr/obsessions/big-pha

Show thread

Trois heures durant, ils vont cuisiner le PDG des laboratoires Servier, lequel s’est présenté ce jour-là entouré d’une batterie de communicants. Nous sommes en mars 2011 : le scandale du Mediator a déjà éclaté, grâce à l’alerte lancée quatre ans auparavant par la pneumologue Irène Frachon et son opiniâtre travail d’enquête.

Show thread

Mediator : 2,7 millions, le prix du poison

Après des années de procédure, le laboratoire Servier est condamné pour « tromperie aggravée » et « homicides et blessures involontaires ».

lesjours.fr/obsessions/big-pha

Jacques Servier a demandé à être jugé à huis clos. Les parlementaires de la mission d’information sur le Mediator n’ont pas eu d’autre choix que d’accepter.

La loi climat en quête d’un « deep impact »

Les députés ont 45 heures chrono pour torpiller ou rehausser les ambitions d’un texte qui doit répondre à l’urgence planétaire.

lesjours.fr/obsessions/loi-cli

C’est pour secouer ce cocotier que le WWF, ONG de défense de l’environnement, a tiré une grosse cartouche médiatique cette semaine sous la forme d’une étude sur la place des SUV, ces grosses voitures trop encombrantes et trop polluantes que cette enquête des Jours étudie depuis deux ans, dans la publicité.

Lire la suite: lesjours.fr/obsessions/suv/ep1

Après un démontage en règle des 150 propositions de la Convention citoyenne pour le climat, dont une dizaine à peine ont été reprises sans filtres malgré la promesse du Président lui-même, le doute est légitime. Après des débats en commission où les députés de la majorité ont éjecté d’innombrables propositions sur l’encadrement des voitures les plus polluantes ou le soutien aux déplacements en vélo, par exemple, ce doute devient inquiétude.

Show thread

Le SUV, ce gros fils de pub

Pour secouer les députés qui s’apprêtent à débattre de la loi climat, le WWF tacle le poids du polluant mastodonte dans la pub.

lesjours.fr/obsessions/suv/ep1

Depuis 17 heures jeudi, le dépôt des amendements au projet de loi « climat et résilience » est clos. Va-t-on y trouver de quoi réorienter ce paquet législatif que tous les acteurs de la lutte contre la catastrophe climatique déjà bien enclenchée considèrent comme bien timide ?

Les Jours boosted

Puisqu'on parle beaucoup de @lesjoursfr en ce moment, sachez que vous pouvez bénéficier d'un mois gratuit en vous abonnant avec un parrainage.

Donc si vous voulez lire des séries de journalisme, écrites avec talent et primées, n'hésitez pas à demander !

celle où Marie Portolano confronte Pierre Ménès au moment où, en 2016, il lui a soulevé sa jupe en marge du Canal Football Club, exhibant ses fesses au public du studio. Les images que dévoilent aujourd’hui Les Jours, Canal+ s’est bien gardé de les fourguer à Cyril Hanouna, et pour cause.

Lire la suite: lesjours.fr/obsessions/l-empir

Show thread

Ravageuses, enfin, en ce que ces images censurées disent du sexisme endémique qui règne dans le milieu de la télévision et du sport. Les Jours se sont procuré cette vidéo et la séquence est terrible.

Lundi soir, chez Cyril Hanouna, sur C8, filiale du groupe Canal+, dans une opération repentance organisée au lendemain des révélations des Jours sur la censure du film, a été diffusée une séquence coupée mais une seule :

Show thread

Ménès : les quatre minutes que Canal+ a voulu cacher

lesjours.fr/obsessions/l-empir

Ces quatre minutes et 42 secondes sont ravageuses. Ravageuses pour Pierre Ménès, parce qu’elles montrent sa réaction atterrante après avoir embrassé de force la journaliste Isabelle Moreau en 2011, et ravageuses pour Canal+. Parce que la chaîne a expurgé ces images du documentaire de Marie Portolano Je ne suis pas une salope, je suis journaliste ! afin de protéger son chroniqueur foot.

La chaîne qui a ainsi couvert ses atteintes sexuelles envers deux femmes, à commencer par l’autrice du film ? Les « exemples concrets » ne seront pas à chercher bien loin. Tenez, selon nos informations, c’est fait pour la journaliste de sport Laurie Delhostal : poussée dehors, elle quittera formellement la chaîne au mois de juin.

Lire la suite: lesjours.fr/obsessions/l-empir

Show thread

Et cette boîte, c’est Canal+ qui, ce mardi, proposait ce rendez-vous à ses employés avec, promettait l’annonce sur l’intranet du groupe consulté par Les Jours, «des exemples concrets de biais générateurs de racisme ou de sexisme (qui) nous permettront de commencer à réfléchir à la manière de les corriger». Attendez, mais Canal+, n’est-ce pas cette chaîne qui a expurgé le documentaire de Marie Portolano Je ne suis pas une salope, je suis journaliste ! des séquences mettant en cause Pierre Ménès?

Show thread

Après Ménès, Canal+ au plus mâle

Ça sent le vestiaire dans la chaîne : alors que le chroniqueur est protégé, plusieurs femmes sont mises à l’écart ou virées, telle Laurie Delhostal.

lesjours.fr/obsessions/l-empir

«Démasquer et faire face aux biais inconscients et au sexisme en particulier au travail.» Une entreprise qui organise ce genre de conférence à l’attention de ses salariés, y a pas à dire, c’est une bonne boîte.

Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.