La France et les vaccins, une histoire qui pique

Des simples « hésitants » aux antivax, la pandémie cristallise la défiance envers l’État et les Big Pharma. Comment en est-on arrivé là ?

lesjours.fr/obsessions/vaccins

Trouver un créneau sur Doctolib, obtenir un rendez-vous et se ranger, enfin, du côté des vaccinés : voilà LA préoccupation du moment pour beaucoup de monde.

Follow

Devant les centres de vaccination, les files s’allongent, et il n’est pas rare de voir s’y glisser des personnes jeunes et bien portantes venues tenter leur chance. Pfizer, AstraZeneca, Moderna… Pour eux, peu importe le flacon, pourvu qu’on ait la dose. Face à la demande massive, Anne Hidalgo, la maire de Paris, en appelait même le 21 mars à « débrider » la vaccination pour l’ouvrir à « tous ceux qui le veulent ».

· · Web · 1 · 0 · 0

Avant de se faire rappeler l’évidence par Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement : pour le moment, il n’y en a pas pour tout le monde.

Cet engouement contrarié nous ferait presque oublier que l’ambiance, il y a quelques mois, était tout autre. Fin mars 2020, les résultats d’une enquête Ifop réalisée en ligne suggéraient que 26 % des Français refuseraient de se faire vacciner contre le Covid-19 si un vaccin se présentait.

Lire la suite: lesjours.fr/obsessions/vaccins

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.