À Bruxelles, le réseau pro-Delhi pas vu pas pris

Indian Chronicles. Focalisée sur Moscou, l’Union européenne n’a pas su détecter en son sein les désinformateurs qui servaient les intérêts indiens.

lesjours.fr/obsessions/inde-de

Cela fait maintenant près d’un mois que l’ONG bruxelloise EU DisinfoLab a publié son rapport sur les « Indian Chronicles », qui mettent au jour un vaste réseau de désinformation qui sert les intérêts de New Delhi.

Follow

Des révélations qui ont été reprises par de multiples médias dans le monde.

Les réactions ont été nombreuses mais surtout en dehors du territoire européen. Pourtant, c’est bien en Europe que le réseau Srivastava opère depuis plus de 15 ans, à coups de faux sites de presse, de relations troubles avec des eurodéputés conciliants et d’ONG fantoches. Sur le Vieux Continent, le calme plat ou presque. «On a visiblement touché un point sensible», explique le DG d’EU DisinfoLab Gary Machado.

· · Web · 0 · 0 · 0
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!