Follow

«On a vu des gens mourir, on ne veut plus de bobos»

Le raz-de-marée du Covid a accentué l’épuisement des urgentistes de Colmar face à leurs conditions de travail. Ils se mobilisent ce mardi.

lesjours.fr/obsessions/urgence

De Colmar (Haut-Rhin)

Il est 7 heures du matin ce jeudi 11 juin, une infirmière du service mobile d’urgence et de réanimation (Smur) termine le travail. Elle se plaint d’une nuit pleine «d’interventions de merde»: «Au moins, avec le Covid, on savait pourquoi on sortait.»

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!