Alors en japonais, mari se dit « maître » (une femme dit donc littéralement « mon maître »), et femme se dit « celle qui reste à l'intérieur ».

Et, selon ma prof, il n'y a aucun moyen d'éviter ces formulations.

Remarquons, syntaxiquement, en chinois le caractère « paix » (安) s'écrit « la femme à la maison ». C'est pas mal aussi. Mais c'est une syntaxe seulement, et la langue paraît moins sexiste en Chine qu'au Japon.

Ironiquement, le sens du caractère « paix » s'est perdu en japonais et signifie aujourd'hui « bon marché » (安い).

Tant qu'on y est, en chinois (et en japonais), le caractère « bien, bon » (好) s'écrit « (avoir) femme (女) et enfant (子) ».
La manif pour tous se serait sentie à son aise dans la société chinoise d'il y a 3000+ ans ! 👨‍👩‍👧‍👦

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.