@nizarus Wow… mon bullshit-o-meter vient d'exploser à la lecture de ce torchon

- ubuntu est basé sur Debian, qui est basé sur trouzemilles projets. Qualifier ubuntu de façon arbitraire de « la distrib la plus importante au monde » revient a nier ce sans quoi ubuntu n'existerait même pas…
- À part des netbook bas de gamme 10-12" pendant une courte époque, j'ai jamais vu dans des magasins la moindre machine décente avec ubuntu préinstallé, et ce n'était pas un problème de - 1/9

prétendue « compatibilité de Linux avec des machines puissantes » comme je l'intend souvent (y compris en 202X), car à l'époque j'avais un vrai laptop 15" avec une vraie carte graphique dédiée et capable de faine tourner les jeux de l'époque, et un écran Full HD, machine qui tournait très bien sous ubuntu à la sortie de la 9.04 (la 8.10 était forcément moins stable, mais rien qui rende la machine inutilisable), un Sony Vaio sorti en 2006 et acheté en l'été 2008. Si j'ai @nizarus - 2/9

tout seul comme un grand (lycéen à l'époque, donc j'avais même l'excuse de « bosser dans l'informatique et de s'y connaitre en Linux ») pu installer autre chose que windows, avec connaissances très basiques/sommaires en informatique et quasi-nul en nulles en GNU/Linux, sur une machine commerciale autre qu'un netbook bridé, c'est que c'était un choix volontaire de constructeurs de limiter les possibilités de choisir une conf si on veut pas payer la taxe cro$oft…

Et @nizarus - 3/9

System76 n'utilise pas ubuntu mais une distro dérivée maintenue par System76. Ce n'est donc pas le résultat des « négociations » de canonical, qui dans les faits n'ont jamais rien donné de vraiment sérieux,.et encore.moins sur le long terme, face aux moyens marketing de M$… Quant à Dell, rien que ce slogan dans ces pubs « recommande windows $versionCourante » suffit à se faire une idée…
- Toutes des distrib à peu près sérieuses font des tests et patchent des failles, sinon @nizarus - 4/9

inutile de maintenir toute une distro si chest juste pour charger l'apparence du bureau et ne rien maintenir… Ça fait partie du rôle même d'une distrib de tester et de patcher. Prétendre qu'un truc vrai pour n'importe quelle distrib établie (pas les blagues expérimentales¹ qui se présentent « meilleurs que tout ce qui existent déjà car plus moderne » et disparaissent tous les 2-3 mois…), c'est un des trucs qu'ubuntu à apportéà Linux est au mieux une ignorance totale, au @nizarus - 5/9

pire du bullshit marketing mensonger volontaire.
- Attirer les éditeurs de boites noires DRMisés est argument plutôt contre que pour

Bref, cet article est médiocre, prend des raccourcis ou déforme carrément les faits, et c'est écrit par un type qui ne sait pas de quoi il parle en étant persuadé du contraire, et se contente de régurgiter des conneries marketing en attribuant têtu le mérite de tout ce qui est en.rapport avec GNU/Linux au seul bénéficie de canonical, et pour @nizarus - 6/9

fini carrément par faire de la pub aux éditeurs de logiciels « comnenciaux » en poussant l'idée fausse que libre == gratuit (Il veut de toute évidence dire privateurs, et non « commerciaux »… RedHat c'est commercial, enfin RedHat-IBM maintenant devrait-on dire… )

1. J'ai rien contre la bidouille pour le fun hein, au contraire, chest même l'un des intérêts secondaires du libre. Par contre la comm' trompeuse de certains charlatans à l'égo surdimensionné avec leurs syndrome @nizarus - 7/9

Follow

NIH, qui courent derrière la nouveauté sans aucune des distinction (n'importe quel techno de merde mal conçue et jamais testée est retenue comme « meilleure » car récente), persuadés qu'à eux seuls ils sont meilleurs que toute une communauté de devs, testeurs, maintainers, contributeurs divers, qu'il n'existe que de la merde et que leurs distrib parfaite qu'ils n'arrivent pas a maintenir plus de quelques mois mériterait un monopole parce que « elle est plus moderne donc @nizarus - 8/9

· · Mastalab · 1 · 0 · 0

mieux » que des distros qui tiennnet la route depuis 20 ans… Ça a tendance à me gaver. @nizarus - 9/9

@devnull @nizarus Notons que Canonical et Ubuntu ont effectivement apportés pas mal de choses, notamment de la visibilité (honnêtement, qui n’a jamais touché une Ubuntu ?), et, il faut l’admettre, une certaine facilité d’utilisation pendant un temps.

Après y’a pas mal de points noirs, de reproches, et chacun voit un peu midi à sa porte (typiquement, ma première utilisation était 12.04, ma première install perso 13.10, j’ai toujours connu Unity et je trouvais ça génial, pourtant tout ceux qui ont connu Ubuntu avant le passage à Unity râlent dessus…).

D’ailleurs, attirer les boîtes noires proprio et DRMisées, que cela te plaise ou non, ça a été positif. Parce que ça a permis à beaucoup de migrer plus facilement. Et il vaut mieux un système majoritairement libre avec deux ou trois boîtes noires plutôt qu’un système proprio bloated avec deux trois logiciels libres…

D’ailleurs, moi-même, si aujourd’hui je suis uniquement sous Linux, c’est grâce à Valve/Steam, le jeux étant la dernière chose qui me retenais sous Windows… au final, c’est parce que Windows s’est tiré une balle dans le pied sur ma machine (plantages récurrents impossibles à débug que même des réinstalls propres et des changements de pilotes ne corrigeaient pas) que j’ai fini par le lâcher définitivement (il manquait encore quelques jeux, mais vu que je pouvais de toute façon pas y jouer à cause des crashs, je m’en suis passé. Depuis ils sont fonctionnels dans Proton, donc plus de regrets). En un sens, merci Microsoft d’être si mauvais, ça a joué presque autant que Valve ahah.

Bref, faut reconnaître qu’Ubuntu et Canonical ont été utiles, voire indispensables pour être là où on en est, et que c’est plutôt positif, même si l’article lui n’appuie pas forcément sur les bons points.
@devnull @nizarus Bref, même si je critique beaucoup de choix de Canonical (Mir, Snap, Amazon intégré, j’en passe et des meilleurs), ça a été pour moi (et un grand nombre d’autres personnes) une formidable porte d’entrée vers Linux et le libre quand j’ai débuté, même si je l’ai quitté finalement assez vite.

Et je parle même pas des non-techs pour qui Ubuntu était (est ?) le seul Linux qui a une chance de leur dire vaguement quelque chose.
@devnull @nizarus (et aujourd’hui je recommande plutôt Mint à la place, qui certes pourrait exister sans Ubuntu en se basant directement sur Debian, mais Ubuntu a quand même bien aidé).

@breizh Y a rien dans ma critique de cet aticle qui dit « ubuntu ça toujours été de la merde, il n'aurait pas du exister » hein. Pour moi, ubuntu était bien à une certaine époque, mais a indéniablement beaucoup perdu en qualité depuis Unity et tous les choix absurdes qui ont suivi¹. Tout a une fin… sauf peut-être le capitalisme de surveillance.

Je dis juste que la plupart des arguments de cet article sont bidon, car soit
- Faux : @nizarus - 1/12

La présence des DRM dans le logiciel privateur et les dangers des DRM ne sont plus a prouver, y a rien de positif dans flash et chrome sur GNU/Linux…
- De mauvaise foi : Attribuer à canonical le mérite des autres : « La distrib la plus importante au monde », genre le reste c'est de la pisse de chat à côté…
- Suretimé : Les fameuses négociations qui n'ont jamais rien donné de « sérieux » ni sur le long terme. Pas tellement une surprise vu l'armée de @breizh @nizarus - 2/12

marketteux de M$ et les pouvoirs publics (comme souvent face aux multinationales) font le tapis ec font comme si c'était pas de la vente liée doublée de vente forcée : Et j'insiste sur forcée quoi qu'en.disert certaines qui le nient, car si tu veux un laptop, une config un peu solide sans te ruiner chez des fabricants spécialisés en trop payant cher par rarerté/marché de niche et une blinde de frais de ports et de douanes, et sans chercher la bonne @breizh @nizarus - 3/12

occasion pendant des mois (mon laptop livré sans windoz, je peux te dire que j'en ai chier pour le trouver… ), t'es obligé de payer une licence windoz même si tu t'en servirai pas, donc vente forcée². C'est encore pire que cr…apple qui au moins n'impose son OS que sur le matos de sa marque, donc très facile à éviter si on n'en veut pas. Éviter M$ sur des laptops demande des efforts monstrueux qui dissuadent à peu près tous les gens normaux @breizh @nizarus - 4/12

d'essayer. Sauf si tu veux troquer la peste (windoz) contre le cholera (chrome OS, enfermement dans le nuage toxique… remarque M$ aussi pousse son nuage toxique avec winbouse 10…), où ça reste effectivement facile à trouver (mais choix matériel bien plus restreint, encore une fois) et pas plus cher qu'une machine windoz.
L'article est donc trompeur en présentant les négications de Canonical comme un truc qui a abouti à la possibilité de se procurer @breizh @nizarus - 5/12

facilement une machine GNU/Linux non-chrome OS (qui qu'ailleurs est juste Linux, pas GNU/Linux, donc je devrais pas avoir besoin de préciser « non-chrome OS »). Surtout en prenant Dell comme exemple, qui quand il proposait ubuntu préinstallé sur certaines machines, accompagnait les pubs de tout son matériel de type PC d'un slogan volontairement taillé pour dissuader le client moyen de choisir ubuntu…
- Déformé : Présenté comme un apport d'ubuntu un @breizh @nizarus - 6/12

critère vrai pour toute distrib sérieuse/non-expérimentale : tests et patchs de failles. Par ailleurs
— En « forçant » par méchante idéologique de libriste extrémiste, des drivers libres pour pas mal de matos, Debian Project a bien plus contribué au noyau mainline, que Canonical, qui se contente quand ça existe des blobs binaires de fabricants qui sort très peu maintenus, et par définition pas des contributions aux noyau
— ubuntu casse bien plus @breizh @nizarus - 7/12

que Debian (sauf peut-être la branche Unstable) et est bien moins performant, donc les tests ça laisse à désirer. Quelque chose me dit que c'est au moins en partie dû aux délires de ces x dernières années de Canonical a tout vouloir remplacer dans son coin (Mir, Snap, Unity…) et des choix absurdes (bureau par défaut (GNOME shell) qui gère le déplacement de la souris en JavaScript, des plugins de DE pissé en JS par des devs médiocres qui cherchent @breizh @nizarus - 8/12

avant tout de « développer rapidement et.facilement » donc sans tests dignes de ce nom…)

1. Contrairement à logique des fanboys de Canonical, ce n'est parce qu'un outil été bien à une certaine.époque que ça le dispense à vie de toute critique pour tous les choix mauvais, voire malveillants (mouchards d'amazon) qui sont devenu la norme depuis plusieurs années, après l'époque où c'était encore bien. À chaque critique, de ce qui est récent ou actuel, @breizh @nizarus - 9/12

on a le droit aux accomplissements du passé, souvent très exagéré.
D'ailleurs c'est comme Mozilla s'est mis à faire n'importe quoi depuis des années. Ils œuvrent plus à la destruction de Firefox plus qu'à son amélioration. Je parle de sa « chromisation », notamment la suppression de fonctionnités utiles sous prétexte de « trop komplikay pour les gens car c'est des gosses et ils sont trops cons ! Blah Blah part de marché ! Il leurs faut un kiosque @breizh @nizarus - 10/12

au lieu d'un navigateur web, pour leurs propre bien » concernant des fonctionnalités « cachées » qui soit disant font fuire le grand public qui n'en a pourtant même pas entendu parlé et doit s'en cogner….
2. Les modalités de remboursement, qui peut decendait jusqu'à la somme ridicule 20€ à l'époque où des licences windows préinstallé de dépasent 100€ (et plus de 200€ pour les licences particulier en boute, pour un OS médiocre…) selon la gamme de la @breizh @nizarus - 11/12

machine, et la prise de tête énorme pour ce faire rembourser, ne compte pas. Tout est fait pour dissuader la demande de remboursement depuis des années, et ça n'a jamais change depuis tout ce temps.

@nizarus @breizh - 12/12

@breizh

> Et je parle même pas des non-techs pour qui Ubuntu était (est ?) le seul Linux qui a une chance de leur dire vaguement quelque chose.

Dans mon expérimence, c'est plus grâce a des bénévoles qui donnent de leurs temps libre dans des install parties notamment intégrés a des repair PC pour toucher plus de monde, que grâce à une entreprise commerciale sans éthique, qui a trahi ses utilisateurs avec amazon et qui face à la @nizarus - 1/3

critique, son CEO se cache derrière « Ouin ouin, les méchants haters geeks qui me critiquent parce que j'ai réussi à rendre ma distro populaire ! » (non, t'as pris plein la tronche à juste titre parce que t'as fait de la merde en trahissant la confiance de tes users, pour un peu de fric, connard !)

Je sais pas depuis quand t'as par fait d'install parties, mais les x dernières années avant la pandémie, j'ai vu plus de Mint et de « choix entre @breizh @nizarus - 2/3

plusieurs distrib » que du ubuntu, dans des install parties organisés a différents endroints par.des gens différents, et parfois aussi « grand public » qui possible pour un domaine aussi particulier. Alors « ubunutu *était* », très probablement mais il y a jor 8-10 ans, « est » pas vraiment.

@nizarus @breizh - 3/3

@devnull @nizarus J’ai jamais fait d’install party. Juste que j’ai découvert Ubuntu dans un centre socio-culturel qui a toujours été sur Ubuntu et l’était encore il y a quelques années, et que dans mon entourage j’ai pu constater ça.

Donc de 2012 à 2016 environ. Après je suis parti sur Arch et je me suis plus trop préoccupé des débutants, même si je vois encore pas mal de gens débarquer avec du Ubuntu. Mais je vois de plus en plus de Mint, il est vrai.

(et la plupart des Ubuntu-istes que j’ai connu récemment sont quasiment tous passés sur Manjaro et/ou une Arch-based voire Arch ensuite ahah, à part ma mère ^^’)

Mais le simple fait que les bénévoles recommandaient plutôt cette distro fait que l’existence de cette distro était un plus de toute façon. Ça prouvait bien que Ubuntu était, selon eux, plus accessible.

Maintenant Mint a pris la relève, soit.
@devnull @nizarus (et pourquoi je fais pas d’install party, je le résumerais ainsi : https://xkcd.com/1984/, mais je me soigne. Sans grand succès, mon entourage a juste appris à me supporter en échange de l’aide que je lui fournis, du coup ça aide pas)
@devnull @nizarus (en fait c’est même pire que ça, mais ça commence toujours comme ça)

@breizh Parce qu'on continue de suggérer ubuntu sans trop réfléchir et sans expliquer la différence entre les LTS et les non-LTS, et les versions intermédiaires qui ajoutent des nouveautés pas forcément (assez) testés avant l'ajout, corrigées que quelques mois après.

A chaque fois que je vu des gens en.panique demander de l'aide pour problèmes graves mais pas liées à pannes matérielles, et apparues suite des mises à jour vers des @nizarus - 1/4

versions intermédiaires (GRUB pété, driver GPU ou serveur graphique pété… ) qui nécessitent une connaissance décente de GNU/Linux à comprendre, identifier la cause et quand c'est possible réparer sans attendre une mise a jour, c'était quasiment toujours, voire carrément toujours, du ubuntu…

Le cycle de mise à jour qui permet de passer d'une LTS (ou non, maisassez stable) aux versions intermédiaires potentiellement cassantes, LTS => Mise à jour « @breizh @nizarus - 2/4

nouveautés » => Divers patchs/stabilisation du bordel en prévision du prochain LTS = LTS année+2, est complètement con pour distro qui se prétend plus accessible aux non-tech que les autres, alpns qu'elle ne fait que masquer la complexité de cycle de vie de la distro en mélangeant stable et moins stable (des nouveautés jugées par Canonical comme étant « stable » alors que dans les faits, par toujours).

Bon après, il y a des gens qui veulent le @breizh @nizarus - 3/4

beurre, l'argent du beurre et la crèmerie : Une distrib parfaitement stable qui ne paye jamais, ne demande aucune connaissance ni aucun entretien, tout en ayant tout de suite les paquets des versions de tel logiciel sortie durant la dernière heure…

@nizarus @breizh - 4/4

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.