Follow

Je sais pas pourquoi les gens se plaignent d'avoir « une limitation à 44,1 kHz » dans leurs setup, sur le forum de Kodi. Avec des réponses en mode « sur windoz, ça marche avec mieux, ça reproduit parfaitement le son à 192/96 kHz » (j’exagère même pas…), ou encore sur d'autres forums/sites "audiophiles" que PulseAudio utilise par défaut du 44,1 kHZ et en alt. du 48 kHz (standard DVD. Je sais pas si ça a un rapport avec la synchro audio-vidéo (probablement?), nais ça reste pas trop déconnant.)

· · Web · 1 · 1 · 0

Ces des chauves-souris les types ? Et encore je sais pas si les souris peuvent entendre du 192 kHZ 😂

PulseAudio à ces défauts/bugs à la con. Mais faut beaucoup de mauvaise fois pour conclure que « ça gâche mes fichiers son Hi-Res, ouin ouin, je peux pas écouter du 32 bit à 384 kHz » (Je caricature à peine, mais l'idée générale reste la même)

Il supporte ce que la carte audio supporte. À savoir :
$ grep -E 'rates|bits' /proc/asound/card0/codec\#0

Donc s'il faut analyser avec des outils appropriés des sons à plus 20 kHz pour un usage « scientifique » (bruit d'animaux, ou j'en sais rien… ), qui passent par la carte son/le serveur audio, sans êtres altérés, c'est possible avec la bonne conf. Sinon, pour de l'écoute dans un système audio « standard » à 2 canaux, 44.1 kHz c'est UN PEU FAIT pour couvrir la plage de fréquences de l'oreille humaine (20 Hz-20 kHz) sur deux canaux (d’où le environ ×2) avec une marge de sécurité…

Et je n'ai encore jamais vu de fichier audio musical encodé sur plus de 2 canaux… Peut-être ça existe, j'en sais rien ou dans quel but. Mais en tout cas jamais vu dans un fichier « prêt à l'écoute ».

Du coup je vois vraiment pas où le problème avec le fait d’être « limité » (dans un simple fichier de conf) aux valeurs les plus cohérentes possibles comme réglage par défaut…

@devnull En vrai ils n’ont pas forcément tords. Théorème de Shannon : il faut une fréquence d’échantillonnage au moins au double de la fréquence du signal à échantillonner.
Du coup pour une oreille humaine à 20k, 44k c’est vraiment tout juste…

@devnull Typiquement si tu as un signal à 24k en entrée, il sera reproduit en 20.1k en sortie.
Un signal à 29k arrivera à 15k (ça devient creepy). Un signal à 35k sortira à 9k.

@aeris
Repliement de spectre, c'est si tu filtres pas tout ce qui ya au dessus de la moitié de la fréquence d'échantillonnage 😬
@devnull

@aeris Sauf que
- on parle de gens qui prétendre pouvoir entendre des sons à des fréquences >20 kHz
- si ton fichier audio contient des fréquences supérieurs à 20 kHz, c'est pas audibles…
- la source musicale numérique c'est typiquement 44.1. que ton logiciel soit configuré sur 192 kHZ, tu n'entendra pas plus.
- pour les applications où c’est nécessaire d’aller au delà de 44,1 kHz, t'as un fichier de conf à modifier, dans la limite de ta carte son, et un serveur audio à redémarrer.

@devnull Justement, avec un échantillonnage à 44.1kHz, tu vas te mettre à entendre les sons au delà de 20kHz présents dans le signal d’origine. Parce qu’ils vont se retrouver en dessous de 20kHz à la restitution. 26,5kHz (inaudible) sera échantillonné et restitué à 44.1-26,5 = 17.6kHz (audible).

C’est pour ça que pour la Hi-Fi, on vise plutôt du 96k, ça permet une plus grosse dynamique sur les extrêmes sans se retrouver à devoir filtrer le signal d’entrée avant échantillonnage pour éviter un repliement de spectre si tu as une gamme notable sur 22-30kHz sur le signal d’origine qui va se retrouver à massacrer la bande sur 14-22kHz à la restitution.

@aeris

Je reformule, on parle de gens qui prétendent que leurs musique est de meilleure qualité en 192 kHz qu'en 44.1, parce c'est un plus gros chiffre.

Je vois pas pourquoi ton signal à l'entrée pour un fichier musical aurai une quelconque valeur serrurerie à 20 kHz ? Vu que c'est destiné à l'écoute, quel intérêt d'enregistrer ET de conserver dans le fichier « production » des signaux à ces fréquences ?

Si c'est le cas, que ça a foiré quelque part 🤔

@devnull T’as pas le choix en fait. Ce n’est pas parce qu’on ne les entend pas que le PC ne va pas les échantillonner. Du coup si tu veux éviter du repliement de spectre, il te faut un passe-bas à beaucoup moins que 22k pour avoir une atténuation suffisante à 22k et éviter d’échantillonner du « parasite » inaudible de 22 à 30k qui va se retrouver audible sur 14-22k à la restitution.

@devnull Donc soit tu massacres ton signal sur 18-20k pour avoir une atténuation correcte à 22k et un signal propre en restitution. Soit tu échantillonnes à 96k pour avoir le problème uniquement à 48k et donc ne pas avoir à massacrer la plage 18-20k du signal d’origine.

@aeris Sauf que là tu parle de l’étape de « fabrication », et qu'un fichier livré dans un format en 16 bit à 44,1 kHz ne signifie pas qu'il à été *échantillonné* à 44,1 kHz.

Les studio travaillent généralement en 24 bit : Les formats audio en 24 bit tapent dans les 96 kHz minimum, voire du 192 (FLAC en 24 bit)

Le fait de convertir après coup en « qualité CD » pour l'user final ne va pas recréer un problème qui se produit à l'étape échantillonnage SI il se fait dans une fréquence trop basse.

@devnull @aeris les FLAC 24bits j'arrivais même pas à les lire sur mon pc.

@charly De toute les 24 bits ne sont pas entièrement utilisés sinon ça fait 144 décibels de plage dynamique… C'est too much. C'est utile pour bosser de l'audio.

Mais en pratique pas de différence pour l'écoute comparé à du FLAC 16 bit. Y a plus de « place » pour y mettre des données audio mais ce n'es pas entièrement utilisés sinon c'est juste pas gérable. Soit ça pète les oreilles soit tu baisse le volume et tu perds les sons les plus faibles et donc tu perd l’intérêt d'une large DR

@aeris

@charly Sinon, ça dépend de ta carte son (m'enfin, à moinss d'avoir une très vielle carte son, en général le 24 bit est géré) et du seveur audio. Si c'est pulseaudio, c'est configuré sur 16 bits par défaut. Si veux manipuler du 24 bit faut modifier le fichire de conf. Si ce'st un autre serveur audio, genre JACK, j'ai pas (encore) testé mais à mon avis il doit pas avoir une conf pra défaut limitée à 16 bit vu le public cible.

@aeris

@charly PS : Pour les détails de diff d'un point de vue écoute 16 vs 24 bit, cf la vidéo, 2ème partie, qui commence à 8 min 42 sec.

En gros, en 24 bit, le bruit parasite (du au dithering, ajout de bruit contrôlé-pas gênant pour remplacer le bruit qui fout la merde) est plus faible, mais de toute façon il n'est déjà pas audible en 16 bit.

Pour la démo, il applique un gain au signal juste pour rendre le bruit parasite audible montrer comment fonction le dithering

ftp.osuosl.org/pub/xiph/video/

@aeris

@charly @aeris

PS 2 : Ou plutôt ce lien là, c'est mieux pour pouvoir configurer le lecteur (résolution, sous-titres) ou accéder directement à un chapitre sans seek pifométrique sur la barre ud temps.

xiph.org/video/vid2.shtml

@devnull @charly Encore une fois le problème n’est pas la différence d’écoute entre un 24 et un 16 bits, mais la différence d’écoute entre master->24->16 et master->16.

@devnull @charly Fonction de comment tu vas avoir downscale de 24 à 16, tu vas avoir vraiment n’importe quoi à la fin.

@devnull @charly Typiquement une conversion IEEE 754 de 24 à 16 donne du bruit de malade.

@aeris Là tu interprète…

Je répondais juste à @charly qui disais qu'il arrivait pas a lire du 24 bit… Pour dire que c'est pas trop grave s'il n’arrive pas à lire (sauf si'l na pas accès à une version 16 bit des mêmes fichiers)

Et j'ai pas *recommandé* de downscaler du 24 bit vers du 16 bit… C’est l’ailleurs un truc que j'ai pas fait sur mes fichiers 24 bit pour ne pas risques les bousiller justement… Mais à choisir « à la source », je prend en 16 (qui n'est pas garanti pour ma playlist… ).

@devnull Re-échantillonner un signal numérique est encore pire 🤣

@aeris Selon toi, les offres multiformats qui vont du FLAC 24 bit au mp3 au ras de paquettes pour trouzeilles d’appareils différents, ont été échantillonnées trouzemilles fois, sans jMuit avoir recours à du downsampling ? (vraie question)

Autant du upsampling va pas réinventer ce qui manque, l'interpolation à ses limites, autant passer du 96 kHz à 44,1 kHz pour des appareils basiques qui façon ne géreront du HiFi, et sans faire n'importe quoi/n'importe comment, je vois pas le problème… 🤔

@devnull Le downsampling n’est pas loosless. Donc raw -> 96 -> 44 ≠ raw -> 44.
Et en terme de qualité, le 1er est moins bon que le 2nd.

@devnull Et oui, les différents formats sont généralement tous issus directement du raw master en post-prod.

@devnull Voilà le genre de blague qu’un downsampling 96->44.1 peut te générer par exemple. Juste tu ne veux pas faire ça :D

@devnull Et fonction des convertisseurs ça va être plus ou moins bon. Celui-là fait mieux mais laisse toujours un écho merdique.

@devnull Du coup downsampler c’est possible, mais c’est pas automatiquement garanti et il faut contrôler la sortie. Si artefact, on jette, on change l’algo ou on repart du master.

@aeris Pas loseless entre deux formats loseless? (Je parle de conppression vers un format AVEC pertes, évidemment…) 🤔

@devnull Le format peut être lossless mais la transformation de l’un à l’autre non.

@aeris
C'est en filtrage analogique qu'il faut des filtres à pente raide tes complexes qui introduisent pleins de problèmes, le filtrage numérique peut faire du brickwall les doigts dans le nez et garder un maximum de signal utile juste en dessous de 22,05kHz.

@devnull

@VoronoV @devnull Certes mais tu aurais le même problème. Tu ne pourras pas filtrer efficacement du 20k+ avec une fréquence de travail à 44k, non ?

@VoronoV @devnull Aka si tu veux tailler du brickwall à 20k, faudra déjà travailler à 96k ? 🤔

@aeris
Si, en filtrage numérique mais les solutions courantes amènent des gros changements de phase qui sont épouvantables.

En plus, toutes les DAW sur-échantillonnent (au-delà de la Fs de travail) pour moins se faire suer avec des filtres brickwall hyper complexes. Ça travaille plus vite en demandant moins de puissance de calcul.

@devnull

@devnull
En plus, v'là la presbyacousie qui montre le bout de son nez et bouffe les aigus 😬

@aeris

@devnull la seule source multicanal haute résolution que je connaisse en "grand publique", c'est le SA-CD.

Éventuellement ripper sous un format lossless ?

@arofarn Que pas grand chose en lit, mêmes pas des blatines BluRay de Sony, ni la PS3… ni… C'est mal barré 😂

@devnull oui, ça a fait flop, hors petit publique élitiste.

D'où les guillemets à "grand publique" ;)

@arofarn @devnull
On trouve des FLAC 5.1 comme ça par exemple : dtsmusic.top/pop/2561-the-alan
Mais c'est pas facile à acheter en FLAC, c'est souvent extrait de supports optiques multicanal.
Sinon oué en multicanal : SACD ou HFPA / Pure Audio Blu-ray et DVD-Audio.

Avec une installation home cinéma, ça peut parfois être intéressant, mais les mix 5.1 ne sont pas tous valables.
Moi j'ai que de la stéréo chez moi 🤷‍♂️

@VoronoV Ils devraient passer au torrent comme n'importe qui de sensé, avec leurs plateformes de stockage pourris au débit bridé comme un goret, avec certains albums de plus de 2 GiB pour 20 pistes, divisées en 3 fichiers rar… Ça prerndrai une eternité à DL dans ces corditions…

M'enfin, le stéréo me va très. Je suis pas pas équipé pour autre chose te je compte changer 😆

@arofarn

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.