Follow

N'empĂȘche
 J'aimerai bien savoir Ă  quel moment l'humanitĂ© a pĂ©tĂ© un cĂąble et a dĂ©cide que la surveillance de masse Ă©tait acceptable, « normale », voire « nĂ©cessaire » ou « une bonne chose ».

Que des gens se sont crus lĂ©gitimes pour balancer les donnĂ©es personnelles de leurs entourages aux boites fascistes, ou (non exclusif) pour bosser sur des outils de surveillance de masse, qu'ils soient vendus comme tel (surveillance Ă©tatique) ou camouflĂ©s en « outils pratiques » (surveillance commerciale)


C'est pas comme on avait trouzemilles exemples des saloperies dont sont capable les Ă©tats totalitaires « dĂ©mocratiquement » Ă©lus
 đŸ€”

Show thread

@tomulne

> rien avoir avec l'humanité

Non. « Une poignée de gens » c'est ceux qui imposent activement la surveillance et qui tirent profit de surveillance.

Par contre, c'est bien une large majoritĂ© qui refuse de voir le problĂšme « T'es parano. La vie du citoyen lambda n'intĂ©resse person », ou pire, qui applaudie en mode « C'est pour nous protĂ©ger du terrorisme ! Puis moi, j'ai rien Ă  cacher parce que je suis rĂ©glo ». Le tout malgrĂ© tous les abus de pouvoir qu'on voit rĂ©guliĂšrement


@tomulne Et ĂȘtre prĂȘt a exĂ©cuter n'importe quel ordre merdique sans aucune remise en question, ça concerne aussi un gros paquets de gens


La poignée de gens dont tu parle ne pourrai pas faire grand chose si la majorité ne se laefisasit pas faire justement


@devnull "La poignée de gens dont tu parle ne pourrai pas faire grand chose si la majorité ne se laefisasit pas faire justement
"
>>> Parfaitement d'accord.

@devnull Je n'ai fait que répondre à ton interrogation. Et rectifier le fait qu'il ne s'agissait en rien d'un choix conscient et volontaire de l'espÚce.

Généralisation du systÚme aprÚs la WW2 et Echelon (avec des phases d'accélération plus ou moins marquées). La poignée de gens dont je parle c'est les services renseignement et militaires.
Le privé (commercial, marketeux, etc, ...) est venu s'y engouffrer dÚs qu'ils ont pu.

@tomulne J'ai jamais dit que c'était un choix conscient et volontaire de la majorité de mettre en place cette montagne de merde.

J'ai dit que quand la montagne de merde était devenue trop visible à force de s'agrandir, la majorité a accepté sans broncher. Soit
- en faisant pleuve de déni.
- en y participant (industrie de minitel 2.0, tous les abrutis pro ou particuliers dont les sites web, applis mobiles et logiciels desktop sont blindés de mouchards
).
- en applaudissant les lois fascistes.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!