Ayé. Le frigo est libéré. On peut y remettre ce qui s'y trouvait avant :)

− Quelques minutes plus tard, l’estomac plein, la bouche un peu pâteuse − aller, j’ai bien mérité une petite pause.

J'ai fait une mise à jour sur mon téléphone (emui 8.1.0.143) et depuis j'ai toute la partie supérieure de l'écran qui ne réagit plus au toucher...

Sur l'image j'ai entouré la limite au delà de laquelle je peux pas aller. On distingue (au centre) aussi une trace verticale, qui correspond à la ligne que j'ai faite avec mon doigt. On voit que je ne peux pas aller au delà une certaine limite. En particulier, je ne peux pas descendre les notifications.

Une idée ? Ça sent pas très bon, non ? 🤔

Au petit matin (ou le soir en rentrant (mais je trouve ça plus sympa le matin 😊)) on met le pâton sur une planche, on a pensé à mettre le four à préchauffer (longtemps...). On entaille rapidement le pâton, et hop au four.

La température et la durée dépendent du volume de votre pâton, ici pour 2kg de pâte, j'ai commencé à 250 °C pour finir à 210 en 55 minutes. On sort ensuite le pain du four, et on savoure la bonne odeur...

On laisse reposer 1h, 1h30. Voire 2h (mais vu que là il fait bien chaud, 1h suffit). On farine le tout, on pose sur le plan de travail et on fait rapidement une boule. On laisse reposer (sous un torchon, j'ai oublié de le dire avant) encore 15/20 minutes). Le temps que la pâte se détende un peu. Ensuite, on boule. On serrant bien. Et on met dans un banneton. Pour 1h30 disons. Après ça, on frigo pour 12h à 24h.

Une heure après, on met le sel de Guérande sur la pate, et on pince la pâte avec le pouce et l'index tout en faisait tourner le saladier avec l'autre main. Quand la pate commence à résister, on plonge sa main sous la pâte, on la remonte de sorte à replier la pâte sur elle même. Et on fait ça tout en tournant. Quelques tours seulement. Puis on patiente 30 minutes. Puis on replonge sa main sous la pâte pour la replier, quelques tours encore. On refait ça (sans pincer !) deux fois encore.

Quand tout le monde est prêt, on ajoute l'eau et la farine. On homogénéise tout ça. On laisse reposer une bonne heure, que la farine s'accommode bien à tout l'eau qu'on vient de lui donner.

On prend un chef, prêt à travailler. On rajoute de l'eau, de farine T65 et de farine de seigle complète. On mélange tout ça et on patiente 2h ou 3h, le temps que le levain tout point soit lui aussi prêt à travailler.

Heureusement que la recette était pour douze sablés. Sinon je n'aurais pas pu en avoir encore huit dans le four, et près d'un tiers de la pâte initiale dans le frigo...

Un 100% épeautre, et un !

(vivement l'apéro de ce soir 😁)

Après plus de 6 mois de collecte des menus de la semaine, je comprends mieux pourquoi c'est un peu répétitif. Toutes les semaines modulo 4, c'est (presque) la même chose. On voyait bien que c'était répétitif, mais à ce point...

(oui, on s'amuse comme on peut 😋)

Une couleur, un plat.

Show more
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!