Show more

[gitterature]$ ./gitterature.sh chant-brisure

Perfusion d'irréel.
Krach.
Réel rien.
Erreur d'œil.
Disperser les pouvoirs.
En rêve d'électrique.
Recouvrement moelle.
Sous-histoire.
Néant cœur vide.
Flux.
Fuir nuage aveugle.
Partout.
Offrir l'impermanence.
Jusqu'à la division.

Dès vendredi (vous ne le savez pas encore), vous allez écrire un livre.

Ensemble, nous installerons un squat dans le monument Rimbaud.

Tout le monde pourra participer. D'une simple ligne ajoutée comme un tag à la réécriture de toute Une saison en enfer.

openpublishingfest.org/calenda

Bash + Git + Littérature = La Gittérature.

Un dépôt à cloner "gitlab.com/antilivre/gitteratu" pour une jonction verbe-terminal.

Ce projet s’explore en de multiples dimensions. Tout y est code et mystère.

(Et tout y est la mauvaise influence de @antoinentl et @loupbrun.)

Show thread

La Gittérature.

Trois textes, deux clandestins, cinq niveaux de lecture, des outils libres, une théorie, des arts numériques, l’historicité d’une textualité, des boucles infinies, de l’erreur, du verbe électrique, et une brèche sur le monde qui vient.

cyberpoetique.org/gitterature/

Sa thèse première: "la social-démocratie est une chanson à boire".
Sa thèse deuxième: "la social-démocratie est un fruit confit".

Il y en aura onze comme ça.
Pour que vivent le lumpen et la social-démocratie.

Show thread

Otto Borg, plein d'amour pour notre société, continue son grand œuvre de 999 haïkus, et le place, bon prince, dans le domaine public volontaire.
Nous fabriquons avec lui une œuvre continue (et versionnée grâce à Git) qui génère aléatoirement (et irrespectueusement) des haïkus.

cyberpoetique.org/haiku/

Show thread

«Si nous voulons redonner à nos cités un peu de grandeur, nous devons d’abord nous redonner un peu de grandeur. Il nous faut donc être tout petits. Et raser nos cités. Devenir la commune de nos grimaces.»

Nihilisme intraveineuse.
transdialectique.org/incursion

«Les pinsons se réjouiraient-ils des vers pullulant sur la dépouille de Darwin ? Mise en abyme du festin : de petites bêtes immorales pour de petites bêtes immorales. La vie brute.»

Incursions d'un inactuel.
transdialectique.org/incursion

«Le mauvais œil, vitreux, fi du démoniaque ou de l’halluciné, il marine en sa saumure. Tel est le ressentiment : l’angoisse de ne viser qu’à l’empêchement de l’autre, cette frontière opaque sur soi-même, et l’image inconnue qui se ramasse sur une mise en abyme de l’envie.»

transdialectique.org/incursion

Impermanence et ontologie des abysses. Blandine Volochot vue par Jean-Philippe Cazier sur Diacritik.

diacritik.com/2020/04/09/lucie

(Et @lucienraphmaj qui ne cesse de jeter naines blanches et trous noirs à nos esprits voraces.)

— Allons-nous vers la révolution prolétarienne ?
— «Un homme que l’on jetterait à la mer en plein océan ne devrait pas se laisser couler, malgré le peu de chances qu’il aurait de trouver le salut, mais nager jusqu’à l’épuisement.»

À lire librement ici : abrupt.ch/simone-weil/allons-n

Radio Levania te parle.

Bombe guérillère. Silence. Nos rites-rituels, rixe ou rêve, le sommeil en étincielles.

youtube.com/watch?v=S_z8JINQXg

«Expérience donc des confins de la langue, de ce qui pourrait survivre à sa fin.»

viduite.wordpress.com/2020/03/

Une critique de @viduite au sujet de Blandine Volochot, un texte de @lucienraphmaj

Show more
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!