Follow

À la compagnie des tigres,

Au dernier cri
De la Horde
Qui gonfle nos veines,

À cette étrange beauté
Que je lis
Dans les replis du temps,

Et sur ton front
Qui a cogné les siècles,

Et même si
Le velours de l’absence
Rogne
Le tout dernier vertige,

Nous continuerons de chanter
Cette guerre, épique,
Qui n’aura plus de visage.

error.re/a-la-compagnie-des-ti

Un poème de @pierlampas

· · Web · 0 · 1 · 1
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!