Follow

Le service de messagerie sécurisé a fourni des données utilisateur qui ont conduit à l'arrestation de militants contre la gentrification à Paris. 1/2

slashgear.com/protonmail-secur

Le schéma qui a conduit à ça :
Occupation de bâtiments vides -> la police fait une requête à Europol qui doit soit disant servir à la criminalité internationale et au terrorisme -> la Suisse somme Proton de filer l'IP -> Proton s’exécute -> des militants sont arrêtés. 2/2

Factuellement, Proton a bien un cryptage (opensource) et est censé ne pas conserver les Log enregistrant les IP. Tout cela marche, jusqu'à ce qu'une requête policière acceptée par la Suisse (l'Etat où est domicilié Proton) somme Proton de faire le contraire.

Au regard des autorités suisses Proton explique être dans l'obligation de le faire.
Grace à ces procédures banalisées, les lois antiterroristes s'abattent régulièrement sur des militants. On se rappelle les assignations à résidence de militants écolo pdt la

Cette nouvelle affaire illustre les actions d'un Etat qui ne cesse de verser dans le droit commun des mesures d'exception en terme de répression et de surveillance. Se faisant, chaque individu se voit considéré comme une menace d'Etat.

Cet arsenal légal a tjrs été défendu par la droite et l'extrême droite. Le gag est qu'aujourd'hui un parti d’ED comme celui de Philippot défile contre le pass sanitaire au nom de la liberté alors que toute son histoire est d'avoir semé les graines d'une société de contrôle

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.