Follow

đź”´ VERS UN MOUVEMENT D'AMPLEUR

Cette nouvelle journée de mobilisation contre le n'a rien d'anodin, elle constitue un point de bascule dans un mouvement qui au départ ne semblait pas désirable pour une bonne partie de la population.

BILAN DES ⏬⏬

· · Moa · 1 · 4 · 3

Aujourd'hui fût la quatrième journée de mobilisation contre le pass sanitaire, les restrictions de circulation, la société de contrôle et la casse sociale.
10 jours seulement se sont écoulés depuis le 14 juillet, première journée de mobilisation.

Depuis, celle-ci n'a fait que convaincre de nouvelle personnes à prendre la rue malgré les attaques répétées du gouvernement et des journalistes. C'est désormais clair. Il faut prendre part à ce mouvement.

- 4 journée de mobilisation, en 10 jours et le tout en plein mois de juillet. On a rarement vu ça.

- 161 000 manifestants dans toute la France selon le ministère de l'intérieur. Plusieurs centaines de milliers selon nous.

À titre de comparaison, le ministère de l'intérieur annonçait 130 000 manifestant le 1er décembre 2018, le jour où l'arc de Triomphe a été envahi, le jour où le pouvoir a tremblé comme rarement.

- Des manifestations massives dans toutes les villes de France. Notamment dans les villes de tailles moyennes comme La Rochelle ou Pau

- Des dizaines de milliers de personnes à Paris et une reprise des Champs-Elysées qui ne peut que nous ravir.

- De plus en plus de questions sociales, de critiques de la société de contrôle. De moins en moins de millitants d'extréme droite : À paris, le rassemblement de Florian Philippot n'a rassemblé qu'un millier de personnes.

- À Lille et Nantes, les slogans anti-fascistes et anti-capitalistes ont résonné et les étoiles jaunes ont disparu de la plupart des cortèges.

- Une population hétérogène, de nouvelles personnes rejoignent le mouvement. Les propos confus règnent parfois. C'est évident. Mais loin d'être aussi répandus et acceptés que ce que l'on voudrait nous faire croire.

Le mouvement doit désormais trouver du temps et des espaces. Le besoin de discuter, de débattre, de manger, d'occuper, de faire des choses ensemble est indiscutable.

Occuper les places, les ronds-points, organiser des banquets, des discussions pour pouvoir, à force de se rencontrer, définir ce que nous désirons, et ce que nous ne voulons pas.

Les prochaines dates semblent déjà évidentes, un grand week-end de mobilisation doit avoir lieu la semaine prochaine les samedi 31 juillet et dimanche 1er août, jour de l'entrée en vigueur du pass.

@cerveauxnondisponibles pour être allé à Lille je peux te dire qu'il y avait une varietê incroyable de gens. C'était beau ! Mais je n'ai pas entendu de slogan anti capitaliste ... Enfin nous étions dans la rue pour dire non au pass sanitaire et réclamer nos libertés fondamentales.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.