Follow

La DGS vient de préciser les conditions du dans les cinémas. Et ça frise le ridicule :
"dans une salle de cinéma le pass sanitaire s’applique à partir du moment où cette salle contient plus de 50 places, même si seulement 10 sièges sont occupés lors d’une séance
1/

Les 10 personnes présentes doivent donc disposer d’un pass valide, précise la DGS. Par ailleurs il n’est pas possible pour une salle ayant une capacité d’accueil de plus de 50 personnes d’abaisser sa jauge sous peine de sanction pour non-application du pass sanitaire"
2/

Pour des raisons de santé, il serait donc plus sécurisé d'être 49 personnes dans un cinéma de 49 places qu'être 49 personnes dans une immense salle de 300 qui aurait réduit sa jauge pour ne pas avoir à demander de pass sanitaire ?
3/

Par cette décision, le pouvoir essaye surtout de décourager des professionnels de tenter de contourner, légalement, la demande de pass sanitaire dans leur établissement. Un régime toujours plus autoritaire. Et toujours plus absurde.
4/

@cerveauxnondisponibles Oui et c'est incroyable comme tout ça fait preuve d'une réactivité sans précédent !

@cerveauxnondisponibles
Ici, les salles de cinéma (mais aussi les musées) ont fait un raisonnement un peu différent : la salle comporte 120 places, mais la jauge est toujours de 30%, donc c'est une salle de moins de 50 places, qui n'est donc pas soumise au Pass Sanitaire.
Il y a donc, dans le même multiplexe, des salles accessibles sans Pass, et quelques salles avec Pass.

@cerveauxnondisponibles on démonte les sièges excédentaire et on change la capacité réelle des salles. Absurde mais faisable :p

@cerveauxnondisponibles Mais si le cinéma met en vente moins de 50 billets pour une séance - et prévoit donc d’accueillir moins de 50 spectateurs -, le pass sanitaire n’est plus nécessaire, précise le ministère.
Source : msn.com/fr-fr/actualite/societ

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.