moi : j’ai rêvé que je me faisais poursuivre par une mafia qui voulait m’enfermer et faire mon clone maléfique.

mon collègue : mais t’es déjà la pire version de toi même non ?

:|

>:(

caiu boosted

Et enfin, mais nous aurons l'occasion d'en reparler, le @helloasso
est OUVERT ! helloasso.com/associations/ald
Les contreparties sont folles, nos bénévoles graphistes se sont encore surpassés, bravo @_BonjourMonde

💘

Moi : *tentative de focus*

Mon collègue : « j’ai cherché sur un traducteur comment dire "gestion écologique" et il me propose "trajet en hélicoptère" »

(╯°□°)╯︵ ┻━┻

J’aime trop la parce que tu prends n’importe quel nom d’espèce en latin et t’as un sort de Harry Potter 🧙‍♀️ Otrinia nubilalis ! Spilosoma luteum ! (ce sont des papillons de nuit 🦋🌙)

j’aimerais écouter du screamo avec des paroles en arabe, j’arrive pas trop à trouver, quelqu’un aurait des pistes ? 🧐
sinon je prends aussi les autres suggestions (autres styles mais toujours avec des paroles en arabe)

caiu boosted

N'hésitez pas à faire des #dons si vous le pouvez, c'est la période pour défiscaliser en 2019 !

Quelques idées

@Framasoft soutenir.framasoft.org/fr/

#L214 don.l214.com/

Altervita altervita.fr/faire-un-don/

Secours pop (75% defiscalisable) don.secourspopulaire.fr/b/mon-

Sea Sheperd seashepherd.fr/index.php/Soute

@LaQuadrature don.laquadrature.net/

Solidarité à la grève (pas defiscalisable) lepotcommun.fr/pot/solidarite-

➡️ Balancez vos idées pour couvrir d'autres luttes : féminisme, pauvreté, santé...

caiu boosted

Hello fediverse,

Avec @arden nous discutons de rédiger un guide juridique à destination des administrateurs d'une instance, Mastodon ou autre.

L'idée serait de détailler les obligations des admin, de voir si les outils d'administration actuels permettent de respecter ces obligations, de proposer le développement de nouveaux outils si besoin et de guider les admin en cas de doute sur leurs obligations.

[Question] Aux et bidouilleu·rs·ses de réseaux : mon asso est en galère parce qu’il faut refaire le réseau local et on ne sait pas où trouver les gens qui voudraient travailler avec nous. Est-ce qu’il y a des sites à privilégier pour proposer des missions dans le domaine ?

Si vous voulez jeter un œil sur ce dont on a besoin plus précisément : mensuel.framapad.org/p/mission

caiu boosted

[TW viol] Voici une vidéo sur le continuum des (aussi appelée zone grise). C'est notamment ce qui touche au conjugal.
C'est évidemment très difficile pour tout le monde, mais je vous invite vraiment à la mettre de côté pour quand vous aurez l'énergie de la regarder :
youtube.com/watch?v=Zne-tEvtWP

RT @JeanTouk@twitter.com

Si vous voulez relativiser vos problèmes sachez que j’ai un grain de framboise coincé dans la dent.

🐦🔗 : twitter.com/JeanTouk/status/11

Du coup ça en fait un peu un safe word mais où la responsabilité ne repose pas uniquement sur la personne qui est dans le mal. Vous en pensez quoi ?

Si tu sens que tu as envie de continuer, alors je te propose de toi venir me solliciter explicitement ou physiquement. Et si tu n’as pas envie on peut juste s’endormir dans nos bras et c’est très cool. »

Alors oui, là c’est long à dire, mais ça me semble largement valloir le coup. Et un partenaire m’a suggéré qu’on trouve un mot qui résume l’idée : ça permet d’en parler en amont et de l’utiliser plus facilement.

3. Une solution que je vois pour s’assurer qu’on oppresse pas son/sa partenaire est la suivante. On arrête doucement tout contact physique actif (caresses, bisous…) et on explicite quelque chose comme : « Je fais une pause parce que j’ai peur de t’imposer du sexe. Je te respecte, tu ne me dois pas de sexe, jamais, et tu es légitime à ne pas vouloir continuer. Donc j’arrête les sollicitations physiques pour que tu vois bien que je n’attends pas de sexe de toi.

J’ai globalement l’impression que ces questions sont en elles-même oppressives, genre comme si on te demandait « et là je t’oppresse là ? t’es une victime qui arrive pas à se prendre en main là ou c’est bon j’peux continuer ? ». Je suis sûre qu’on peut faire mieux.

- demander « je t’embête pas ? » : uugh. Dans un contexte où la personne en face n’a effectivement plus envie de sexe, pour réussir à dire « si tu m’embêtes » elle doit placer son/sa partenaire en personne embêtante et elle doit se placer elle-même en victime qui se laisse faire.

2. Des solutions que j’ai vu échouer :
- demander « ça va ? » : c’est une question bizarre, utilisée comme salutation à laquelle la réponse est censée être « oui et toi ? ». Pour de nombreuses personnes, elle ne laisse malheureusement pas l’espace de dire que non, ça va pas.
(Si vous ne me croyez pas, demandez autour de vous.)

…D’où « viol social ».

Rappels : le sexe n’est *jamais* acquis, on est *toujours* **toujours** légitime à vouloir ne pas continuer et le sexe n’est bien que si les deux personnes sont ***enthousiastes*** (c’est à dire qu’elles disent pas « bon d’accord », mais « oh yes trop bien ! »)

manque d’énergie (« je suis trop fatigué·e et j’ai l’impression que je vais devoir me justifier si je demande d’arrêter alors autant juste me laisser faire ») ou habitude (« on le fait toujours et si je ne le fais pas je lui retire quelque chose d’acquis »).

Donc c’est faire du sexe parce qu’on croit qu’on est dans une position où socialement c’est pas acceptable de refuser du sexe : parce qu’on est en couple ou parce qu’on a commencé à s’embrasser ou qu’on a accepté de dormir dans le même lit…

1. J’appelle « viol social » des situations où *a priori* personne ne veut violer personne et pourtant quelqu’un se retrouve à faire du sexe sans en avoir envie ***du tout*** (si le terme de « viol social » ne vous semble pas approprié, je prends les suggestions)

Comment ça se fait ? Pourquoi la personne ne dit pas stop ? Il y a plusieurs raisons : culpabilité (« mon/ma partenaire serait frustré·e/faché·e/déçu·e, je ne peux pas lui faire ça ») ou

Show more
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!