Fin 2019, l’association @Terredeliens@twitter.com a lancé Parcel, un outil qui calcule l'impact de la conversion agricole du territoire vers le bio et local 👉 parcel-app.org/index.php Très utile pour les citoyen-nes et élu-es qui souhaitent engager la transformation agricole de leur commune!

« Concernant les , il faut les interdire. Sur la question des pesticides, les choses doivent changer. Malheureusement, en face, nous avons un gouvernement qui laisse une liberté totale à la FNSEA et à l’agrochimie.» Entretien avec Fabrice Nicolino 👉 bastamag.net/SDHI-pesticides-f

«L’Agence de sécurité sanitaire (Anses) est incapable de nous protéger. L’organisme qui délivre les autorisations de mise sur le marché ne peut pas être celui qui interdit les . Il faut absolument séparer ces deux fonctions.» 👉 bastamag.net/SDHI-pesticides-f

«L’Anses fait semblant de croire que "la dose fait le poison" : plus on est exposé à un produit, plus c’est dangereux. La chimie de synthèse nous fait entrer dans un autre monde. Avec les pesticides notamment, ça ne marche pas comme ça.» bastamag.net/SDHI-pesticides-f

Les SDHI s’attaquent à la fonction respiratoire des champignons, mais aussi à celle des vers de terre, des abeilles et des êtres humains. En dépit des alertes lancées fin 2017, l’agence de sécurité sanitaire est d'abord restée silencieuse. bastamag.net/SDHI-pesticides-f

Arrivés en France surtout après 2013, les SDHI sont épandus sur environ 80% des surfaces de blé et d’orge, mais aussi sur les tomates, semences, pommes de terre, vigne, arbres fruitiers, ainsi que les terrains de foot et de golf. bastamag.net/SDHI-pesticides-f

Basta, média indépendant et en accès libre, n'existe que pour être lu par le plus grand nombre.
Après Facebook, Twitter, Mastodon, Diaspora*, nous voici sur Instagram instagram.com/bastamag.media/
Pourquoi ?
✅Valoriser nos photoreportages, vidéos, etc.
✅Atteindre une audience + large

Ce n’est pas le salaire qui pousse Michel et ses collègues à accepter de telles conditions de travail. En fin de carrière, un égoutier gagne 2000 euros en comptant les primes. En revanche, ils bénéficient d’un départ anticipé à la . bastamag.net/https-www-bastama

« En remuant [les excréments], on crève des poches d’H2S, faut faire gaffe. Un collègue s’est brûlé les poumons. » Les accidents graves ne sont pas rares. Depuis 2010, les égoutiers portent un détecteur qui les avertit quand ils ont respiré la «dose journalière autorisée»

Voilà près de 20 ans que Michel est . Même s’ils se relaient sur le poste en surface, Michel a comptabilisé, l’an dernier, un peu plus de 900 heures sous terre. Les systèmes immunitaires sont très sollicités, et ce 24h/24. bastamag.net/https-www-bastama

Les égoutiers sont en contact direct et quotidien avec tout ce que nous rejetons, à commencer par nos excréments. «Il y a certaines zones industrielles où l’on fait encore plus attention parce qu’on constate qu’elles rejettent des produits qu’elles n’ont pas le droit d’évacuer»

📆Envie d'en savoir plus ? Une soirée de présentation de ce hors-série inédit, en présence des journalistes et d'invités, aura lieu le vendredi 28 février, à partir de 19h à @labase_climat@twitter.com - 31 rue Bichat, Paris 10e. A vos agendas !
Pour plus d'infos 👉facebook.com/events/5358558270

L'Atlas des communales est à acheter:
➡️En kiosque politis.fr/ou-trouver-politis/
➡️En ligne politis.fr/editions/hs71-latla

Les initiatives présentées dans ce hors-série visent à enrichir et alimenter le débat et l'imagination politique à la veille des élections

Parfois la MSA attribue des taux d’Incapacité Partielle Permanente si faibles que les malades ne touchent pas d'indemnisation. Ce fut le cas d'Armel, éleveur atteint d’un lymphome. Épaulé par @CPesticides@twitter.com, il a dû saisir le tribunal pr que la MSA lui accorde un taux d'IPP de 67%.

«Les agriculteurs ne savent pas que leur maladie peut être reconnue d’origine professionnelle. Leur médecin traitant ne le sait pas nécessairement et la MSA refuse d’informer les gens de manière systématique.» explique le collectif @CPesticides@twitter.com. bastamag.net/combat-collectif-

@CPesticides@twitter.com Le 15 janvier dernier, une 40aine de personnes du collectif @CPesticides@twitter.com ont occupé les bureaux de la Sécurité sociale de Saint-Brieuc pour obtenir le rétablissement des indemnités journalières de Gisèle, ancienne agricultrice, malade du Parkinson. bastamag.net/combat-collectif-

La crainte de voir un jour surgir le cancer hante bien sûr les habitantes du Cotentin. D’autant que les épandages de se sont allègrement poursuivis au printemps et à l’été 2019, juste avant que Catherine ne porte plainte. bastamag.net/Catherine-et-Enya

D’après des tests réalisés en 2019, Catherine et Enya ont le corps imprégné de diverses molécules contenues dans des . «Vu la quantité de maïs cultivée autour de chez elles, ce n’est pas très étonnant que l’on retrouve de tels produits» remarque l’agronome Hervé Gillet

Quand elle emménage au Cotentin, en 2000, Catherine poursuit le rêve de vivre en pleine nature, pour voir ses enfants y grandir. Après Enya, Catherine tombe aussi malade. Leurs amis qui appréciaient de venir s’y ressourcer évoquent désormais leur peur. bastamag.net/Catherine-et-Enya

Puis en 2012, Enya – la fille aînée de Catherine, alors âgée de 12 ans – tombe malade. Elle évoque d’abord des douleurs articulaires, sa peau qui sèche et part en lambeaux. Au CHU de Rennes, on lui diagnostique une polyarthrite juvénile. bastamag.net/Catherine-et-Enya

Show more
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!