Omerta familiale, sentiment de honte, familialisme, manquements de l’État... Les victimes d’ sont seules même qd elles décident de parler. Gérard Lopez, psychiatre (@Facealinceste@twitter.com), décrypte les mécanismes de ce fléau. Partenariat avec @Politis_fr@twitter.com bastamag.net/Tout-le-monde-sai

Pour le psychiatre Gérard Lopez, les enfants victimes d' "craignent de ne pas être crus, se sentent coupables de ce qui s’est passé. Ils ont peur de briser la famille. Ils ont honte." Une honte qui s'explique par le "poids de la cohésion familiale" bastamag.net/Tout-le-monde-sai

"Aujourd’hui encore, dans les affaires d', on interroge le d’un enfant de 6 ou 7 ans. Les avocats s’acharnent à démontrer que l’enfant a consenti. Et s’il a prétendument consenti, ce n’est plus un viol mais une atteinte sexuelle." bastamag.net/Tout-le-monde-sai

Pour Gérard Lopez, c'est tte la société qui doit changer son regard sur l'. "Il n’y a pas que l’État, même si les lois peuvent aider, aussi les facs de médecine, l’Éducation nationale"

Entretien à retrouver ds le dossier coréalisé avec @Politis_fr@twitter.com
bastamag.net/Tout-le-monde-sai

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.