Les agents impliqués dans des interventions létales controversées sont très rarement condamnés à des peines d’emprisonnement ferme. C’est arrivé 10 fois en 43 ans, pour 213 interventions ayant entraîné la mort. @Bastamag@twitter.com revient sur ces 10 affaires 👇 bastamag.net/j-ai-la-gachette-

1⃣ Le 18 octobre 1980, à Marseille, le CRS Jean-Paul T. contrôle une voiture. Il tue le passager, Lahouari Ben Mohamed, âgé de 17 ans, de 2 balles de pistolet-mitrailleur. En septembre 1987, le CRS écope de 10 mois d’emprisonnement, dont 4 avec sursis. Il est ensuite amnistié.

2⃣ Le 25 novembre 1987, Mohamed Khier profite d’un embouteillage pour s’enfuir du fourgon. Il est tué d’une balle dans le dos par un agent stagiaire. «J’ai paniqué. J’ai tiré sans viser» dit le policier, qui sera condamné en cour d’assises à 4 ans de prison, dont 3 avec sursis.

3⃣ Le 23 décembre 1992, à Béziers, des CRS bloquent une voiture qu’ils suspectent volée. Hassan Benahmed, 17 ans, est interpellé, non armé. Alors que l’un des CRS tente de le menotter, son collègue le tue d’une balle dans la tête. Il est condamné à 18 mois de prison dont 6 ferme.

4⃣ Le 6 avril 1993, Makomé M’Bolowé, 17 ans, est interpellé. Lors de son interrogatoire, un agent, Pascal Compain, sort une arme d’un tiroir et lui tire une balle dans la tempe devant deux autres policiers. En 1996, il est condamné à 8 ans de réclusion. Il sort libre en 1999.

🔴L'ensemble des affaires de violences qui ont mené des policiers en prison est à retrouver sur @Bastamag@twitter.com bastamag.net/j-ai-la-gachette-

🔴Si vous l'avez raté : notre enquête publiée hier sur les suites judiciaires données aux interventions policières létales bastamag.net/Violences-policie

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.