Emmanuel Macron a proposé Thierry Breton au poste de commissaire européen au Marché intérieur. Au vu de son curriculum vitæ et des marchés sur lesquels intervient l’entreprise dont il était PDG, Atos, ce choix pose de sérieuses questions.

[Thread] bastamag.net/Thierry-Breton-au

Follow

De 2008 à octobre 2019, Thierry Breton a dirigé le groupe Atos. Une entreprise active dans le secteur des services sociaux privatisés au Royaume Uni, où sa politique de réduction des dépenses sociales est très controversée. bastamag.net/Les-handicapes-ce

«Il y a un recoupement massif entre les intérêts de l’entreprise dirigée par Breton et les attributions du portefeuille du marché intérieur que Macron a négocié pour lui. Ceci crée un dédale de conflits d’intérêts potentiels» selon @corporateeurope@twitter.com. corporateeurope.org/en/2019/11

Les institutions européennes sont une source importante de financement pour Atos. En 2018, la multinationale française a ainsi reçu + de 106 millions d’euros de fonds de la Commission européenne et de ses agences, a calculé @corporateeurope@twitter.com ec.europa.eu/budget/fts/index_

Plusieurs champs d’action du futur commissaire sont autant de marchés potentiels pour Atos qui a obtenu, lors de la dernière législature, 26 rendez-vous de lobbying avec des hauts responsables de la Commission européenne lobbyfacts.eu/representative/4

« Pour certains, l’expérience de dans le secteur privé est positive. Mais le rôle d’un commissaire et de défendre l’intérêt général, pas l’intérêt de l’industrie » défend @corporateeurope@twitter.com. A lire en accès libre sur @Bastamag@twitter.com bastamag.net/Thierry-Breton-au

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!