Follow

Article intéressant qui remet en question l’effet du développement du covoiturage sur les cours trajets. Il ne s’agirait finalement pas d’une solution réellement viable à grande échelle.

À quelles conditions le covoiturage sera-t-il un mode de transport durable ?

23/10/19 - CC-BY-ND - Nicolas Coulombel, Teddy Delaunay

theconversation.com/a-quelles-

@axelos

Peut-être qu'on pourrait covoiturer plus de monde à la fois, et pour éviter le problème de la multiplication des détours dont parle l'article, le faire sur des trajets fixes avec des horaires connus à l'avance?
Voire sur des trajets dédiés, ou carrément sur rail, avec pour gagner en efficacité énergétique un système de plusieurs voitures tractées par une motrice? Éventuellement en souterrain dans certaines villes?
Avec une autorité communale centralisée?

@axelos

Blague à part, le problème du covoiturage (qui peut être utile pour la collecte vers les transports en commun dans les zones d'habitat épars) est peut-être aussi qu'il est visiblement envisagé purement sous l'angle libéral de l'incitation économique profitant des coûts de transaction très faibles produits par le numérique, plutôt que par la construction de solidarités sociales de voisinage...

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!