Follow

Le de qui ne voulait pas que soient frappés les à terre
"Frapper un manifestant tombé à terre, c’est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière. Il est encore plus grave de frapper des manifestants après et lorsqu’ils sont conduits dans des locaux de police pour y être interrogés."

legrandsoir.info/le-prefet-de-

· · Web · 0 · 1 · 0
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.