Exemple d'un discours suave justifiant doucement l'appropriation des ressources naturelles, y compris par biopiraterie, et une biopolitique qui mène à la dépossession de votre propre corps morpho-physio-biologique.

Surfant sur une mode « joue la comme pseudo GIEC », sucrée de colapso, cette banque valide un « la science dit ... alors pour survivre » :
1. Privatisation des ressources naturelles
2. Les données personnelles, les biodata valent + hein, seront monnaie d'accès aux 1.