Ils ont foutu du sang dans notre ruisseau...
🤢

À la question : « Colère, rage, sont elles des moteurs ? ».

Réponse : oui et vous n'imaginez pas à quel point

Je viens d'annuler tout, absolument tout – loisirs et taf – des 4 prochains jours, pour lancer un bordel et du hack directement sur place. De l'urgence à traiter immédiatement et aussi du long et large travail pour traiter à terme et profondément cette merde qui est commune à beaucoup partout ailleurs.

twitter.com/XavierCoadic/statu

Putain de merde
C'est hallucinant.

Aucune gestion sérieuse des risques environnementaux à part « les poissons ne sont pas encore morts » et « l'entreprise incriminée doit surveiller le cours d'eau ce weekend ».

Les risques infectieux : Niet

Mesure de barrage et de dépollution : rien vu encore

Putain il s'agit de centaines, à minima, de litres de sang d'origine animale versé dans la nature.
🤢

J'ai des gants de protection vinyle qui remonte jusqu'au épaules pour faire des prélèvements.

À l'arrache hein, dans mes propres tubes à essai pour l'eau et les terres, car pas encore établi ni de protocole spécifique, ni collaboration pour analyser les prélèvements.

À tout les coups, je vais devoir me tenter la conservation et des analyses sommaires moi-même

Me rappelle le 10 années marseillaises à s'entraîner
avec notamment l'unité mobile de décontamination
marinspompiersdemarseille.com/
Et aussi
Et la Fast Oil Spill Team (financé par total, ironie du truc) et la Section Opération Spéciale
marinspompiersdemarseille.com/

Bah là, aujourd'hui à la brousse c'est l'absence absolue de tout
Et ça me fout en rogne stratosphèrique

Coup du sort,
J'ai passé la semaine à traduire en français (publication je sais pas quand) le kit Exposing the Invisible
kit.exposingtheinvisible.org

Et je finis le week-end avec du sang dans notre rivière

Follow

Une vidéo pour mieux s'apercevoir de l'histoire et le témoignage d'un homme qui rappelle que cela n'est pas accident isolé mais fait partie de saloperies, oui c'est bien le terme approprié, répétées.

actu.fr/bretagne/chateaubourg_

C'est plusieurs fois par : du sang, des produits industriels, dans les ruisseaux et la rivière.

Rivière qui quelques dizaines de kilomètres plus loin arrose Rennes et ses 216 000 habitant·e·s.

Et ça passe crème, comme un fait divers.

Du coup,
À partir de la semaine prochaine, je vais commencer à recueillir les témoignages des personnes vivant sur les berges.

Et pas uniquement sur cet épisode du sang du 14 juin 2019.

Installer un « biohackerspace de campagne » en réaction à ces problémes n'est pas juste un coup de colère. Bien qu'il faut avouer que je rage comme pas possible.

Ce soir repos.
Demain je vous en écrirais plus.

on profite du soleil et pause déjeuner dans les champs avant d'attaquer l'après-midi sur les prémices d'un protcole de prélèvements puis de test des eaux de ruisseau et rivière

On va tout d'abord chercher là où on connait, Surfrider Foundation (Marseille 2010-2013, Bretagne 2016)
Riverine surfrider.eu/le-blog/riverine-
Et
Waterman blog.surf-prevention.com/2016/

Cela vient en second appui à notre enviro ici et surtout à nos problemes ici (sang et pdts indus), notamment avec une implication de habitant⋅e⋅s.

@XavCC C'est fou ! Je veux dire non seulement la pollution engendrée est immense, mais symboliquement parlant, c'est aussi très fort ! Je serais éditorialiste que ça pourrait facilement faire une une, quoi...

@MartinShadok
Il va bien falloir que quelques personnes écrivent avec les éléments que nous allons remonter depuis au moins des années 2000 et avec d'autres informations.

Pour l'instant OuesttorchonFrance n'a pondu qu'une feuille de chien écrasé reprise par toute la pqr.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Bienvenue dans le media fédéré de la Quadrature du Net association de défense des libertés. Les inscriptions sont ouvertes et libres.
Tout compte créé ici pourra a priori discuter avec l'ensemble des autres instances de Mastodon de la fédération, et sera visible sur les autres instances.
Nous maintiendrons cette instance sur le long terme.