Victoire historique contre la surveillance par drone !

Suite à notre recours, le Conseil d’État reconnaît l’illégalité de tout drones qui volant suffisamment bas avec une caméra permet à la police de détecter des individus par un signe distinctif

laquadrature.net/2020/05/18/le

Cette illégalité ne saurait être corrigée que par un arrêté ministériel pris après avis de la Cnil.

Dans l'attente d'un tel arrêté, que nous recevrons de pied ferme, la police devra maintenir au sol la grande majorité de ses drones dans l'ensemble du pays.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.