J'allais faire des blagues sur le croque-mitaine et les greffiers mais le premier manque de finesse et les greffières sont déjà tellement en galère que ce n'est pas la peine de ce moquer :(

Article au poil, nickel, merci !

@Tris

@Tris
🤩 pour l'article et 😱 pour le marronnier.

@Tris je suis assez d'accord avec le propos, par contre perso je voudrais qu'on précise que si, oui, clairement, la pornographie sur le web n'est pas la cause de tous les problèmes des enfants, ce n'est pas non plus un "bien" en soi que ça soit actuellement si facile d'accès et en si grande quantité sur le net.

Ça me fait chier de l'avouer, mais quand Macron dit que "Nous ne pouvons pas d'un côté déplorer les violences faites aux femmes et de l'autre, fermer les yeux sur l'influence que peut exercer sur de jeunes esprits, un genre qui fait de la sexualité un théâtre d'humiliation et de violences faites à des femmes qui passent pour consentantes ", bah je pense qu'il n'a pas tort.

Sous prétexte de liberté sur le net, on a tendance à vouloir défendre la pornographie en libre accès, alors qu'à la base, c'est pas non plus "tout le monde est beau et gentil et consentant". Pour moi c'est un milieu profondément sexiste (du moins pour la pornographie "hétéro", je ne connais pas trop le sujet sur la pornographie gay). Et je pense que ça, les gens qui regardent du porno ont une petite tendance à en faire abstraction. On préfère se dire que tout le monde doit être consentant, bien payé et heureux, sinon ils ne feraient pas ça, n'est-ce pas ? Pour moi c'est du même niveau que les clients de prostituées qui refusent de voir l'immonde trafic humain, sous prétexte qu'il parait que quelques un/unes font ça de façon volontaire.

Quant au fait que ça ait toujours existé n'est pas un argument, pour moi, avant c'était moins "facile d'accès" tout de même, et en plus, plein de choses horribles ont "toujours existé" et ça ne les légitime pas pour autant (mais je crois que tu le dis dans l'article).

@linuxine j'entends mais ce n'est pas le propos :) Le porno, comme le droit d'auteur, c'est le prétexte pour surveiller, filtrer et brider

@Tris oui, sur le fond je suis d'accord :D Mais c'est psychologique, ma fibre féminine a du mal du coup :D

@Tris C’est bizarrement formulé / typographié alors… Je n’en comprend pas bien le sens…

@aeris et c'est grammaticalement accepté et acceptable. Ça évite les répétitions

@Tris Je ne dis pas le contraire, juste que je n’en comprend pas le sens 😂

@Tris En tordant un peu mon unique neurone, j’en arrive à « en effet, elle est présente dans tous les médias traditionnels ».

@Tris Mais pris comme ça à la lecture, j’ai buggé 😂

@Tris @aeris ça me choque pas, moi, le sens est assez clair, oui.
@aeris @Tris en gros le "C'est le cas" est implicite: "C'est le cas, en effet: dans les médias traditionnels".

@Tris Han! Tu as critiqué le club Do!
/me unfollow

( super article en attendant 👍)

@Tris
« dans la vie réelle, je n’ai jamais croisé personne qui a eu un orgasme avec un bout de camembert »
Ah ! Ça me rassure, j’avais l’impression d’être le seul à être choqué par ça.

@framasky @Tris Par contre, on doit trouver des pervers·e jouissant à la vue d'un diagramme en camembert 🤔

➡🚪

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!